uname(2) System Calls Manual uname(2)

uname - Obtenir des informations à propos du noyau

Bibliothèque C standard (libc, -lc)

#include <sys/utsname.h>
int uname(struct utsname *buf);

uname() renvoie les informations dans le tampon buf. La structure utsname est définie dans <sys/utsname.h> comme suit :


struct utsname {

char sysname[]; /* Nom du système d'exploitation
(par exemple, "Linux") */
char nodename[]; /* Nom dans le réseau de communication auquel
le nœud est attaché, s'il existe */
char release[]; /* Publication du système d'exploitation
(par exemple "2.6.28") */
char version[]; /* Version du système d'exploitation */
char machine[]; /* Identifiant du matériel */ #ifdef _GNU_SOURCE
char domainname[]; /* Nom de domaine NIS ou YP */ #endif };

La longueur des chaînes de la struct utsname n'est pas spécifiée (consultez la section NOTES), les champs se terminent par un caractère NULL ('\0').

En cas de succès, zéro est renvoyé. En cas d'erreur, -1 est renvoyé et errno est définie pour préciser l'erreur.

buf n'est pas valable.

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008, SVr4, 4.4BSD.

Le champ domainname (nom de domaine NIS ou YP) est une extension Gnu.

Le noyau intègre le nom, la publicaton, la version et le type de machine prise en charge. Inversement, le champ nodename est configuré par l'administrateur pour correspondre au réseau (c'est ce que BSD appelle de façon historique le nom d'hôte ("hostname") et qui est défini au moyen de sethostname(2)). De la même manière, le champ domainname est défini au moyen de setdomainname(2).

La longueur des champs de la structure varie. Certains systèmes d'exploitation ou bibliothèques utilisent des valeurs en dur de 9, 33, 65, ou 257. D'autres systèmes utilisent SYS_NMLN, _SYS_NMLN, UTSLEN ou _UTSNAME_LENGTH. Clairement, il faut éviter d'utiliser ces constantes, employez plutôt sizeof(...). SVr4 utilise 257 pour gérer des noms d'hôte Internet — c'est la valeur la plus grande susceptible d'être rencontrée dans la nature.

Une partie des informations utsname est aussi accessible par /proc/sys/kernel/{ostype, hostname, osrelease, version, domainname}.

Avec le temps, l'augmentation de la taille de la structure utsname a conduit à 3 versions successives de uname() : sys_olduname() (entrée __NR_oldolduname), sys_uname() (entrée __NR_olduname) et sys_newuname() (entrée __NR_uname). La première utilisait une longueur de 9 pour tous les champs, la seconde utilisait une longueur de 65 et la troisième une longueur de 65 également mais avec un champ domainname supplémentaire. La fonction d'enveloppe uname() de la glibc cache ces détails aux applications en appelant la version la plus récente de ces appels système fournie par le noyau.

uname(1), getdomainname(2), gethostname(2), uts_namespaces(7)

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Pierre Giraud <jean-pierregiraud@neuf.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

30 octobre 2022 Pages du manuel de Linux 6.02