round(3) Library Functions Manual round(3)

round, roundf, roundl - Arrondir à l'entier le plus proche en s'éloignant de zéro

Bibliothèque de math (libm, -lm)

#include <math.h>
double round(double x);
float roundf(float x);
long double roundl(long double x);
Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

round(), roundf(), roundl() :


_ISOC99_SOURCE || _POSIX_C_SOURCE >= 200112L

Ces fonctions arrondissent leur x à l'entier le plus proche, en s'éloignant de zéro (sans tenir compte de la direction d'approximation en cours, consultez fenv(3)), à la différence de l'arrondi vers l'entier pair le plus proche comme rint(3).

Par exemple, round(0,5) vaut 1,0 et round(-0,5) vaut -1,0.

Ces fonctions renvoient la valeur entière arrondie.

Si x est un nombre entier, +0, -0, NaN ou une valeur infinie, la valeur x elle-même est renvoyée.

Aucune erreur ne se produit. POSIX.1-2001 documente une série d'erreurs pour les dépassements, mais consultez la section NOTES.

These functions were added in glibc 2.1.

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).

Interface Attribut Valeur
round(), roundf(), roundl() Sécurité des threads MT-Safe

C99, POSIX.1-2001, POSIX.1-2008.

POSIX.1-2001 contains text about overflow (which might set errno to ERANGE, or raise an FE_OVERFLOW exception). In practice, the result cannot overflow on any current machine, so this error-handling stuff is just nonsense. (More precisely, overflow can happen only when the maximum value of the exponent is smaller than the number of mantissa bits. For the IEEE-754 standard 32-bit and 64-bit floating-point numbers the maximum value of the exponent is 127 (respectively, 1023), and the number of mantissa bits including the implicit bit is 24 (respectively, 53).)

Si vous voulez stocker la valeur arrondie dans un type entier, vous devriez probablement utiliser une des fonctions décrites dans lround(3) à la place.

ceil(3), floor(3), lround(3), nearbyint(3), rint(3), trunc(3)

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Cédric Boutillier <cedric.boutillier@gmail.com>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

15 décembre 2022 Pages du manuel de Linux 6.02