PTS(4) Manuel du programmeur Linux PTS(4)

ptmx, pts - Pseudoterminaux maître et esclave

The file /dev/ptmx (the pseudoterminal multiplexor device) is a character file with major number 5 and minor number 2, usually with mode 0666 and ownership root:root. It is used to create a pseudoterminal master and slave pair.

When a process opens /dev/ptmx, it gets a file descriptor for a pseudoterminal master and a pseudoterminal slave device is created in the /dev/pts directory. Each file descriptor obtained by opening /dev/ptmx is an independent pseudoterminal master with its own associated slave, whose path can be found by passing the file descriptor to ptsname(3).

Avant d'ouvrir le pseudoterminal esclave, vous devez passer le descripteur du maître à grantpt(3) et unlockpt(3).

Une fois que les deux pseudoterminaux sont ouverts, l'esclave fournit une interface au processus qui est identique au vrai terminal.

Data written to the slave is presented on the master file descriptor as input. Data written to the master is presented to the slave as input.

En pratique, les pseudoterminaux servent à implémenter des émulateurs de terminaux comme xterm(1), dans lesquels les données lues sur le terminal maître sont interprétées par l'application de la même manière que le ferait un vrai terminal, et pour implémenter des programmes de connexion distante comme sshd(8), dans lesquels les données lues sur le PTM sont envoyées sur le réseau à un programme client qui est connecté à un terminal ou un émulateur.

Les pseudoterminaux servent aussi à envoyer des données aux programmes qui refusent de lire des données depuis des tubes (comme su(1), et passwd(1)).

/dev/ptmx, /dev/pts/*

The Linux support for the above (known as UNIX 98 pseudoterminal naming) is done using the devpts filesystem, which should be mounted on /dev/pts.

getpt(3), grantpt(3), ptsname(3), unlockpt(3), pty(7)

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

13 août 2020 Linux