WCTYPE(3) Manuel du programmeur Linux WCTYPE(3)

wctype - Classification des caractères larges

#include <wctype.h>
wctype_t wctype(const char *nom);

Le type wctype_t représente une propriété qu'un caractère large peut avoir ou non. En d'autres termes, il représente une classe de caractères larges. La nature exacte de ce type dépend de l'implémentation, mais la valeur spéciale (wctype_t) 0 correspond à une propriété non valable. Un wctype_t non nul peut être transmis à la fonction iswctype(3) pour vérifier si un caractère large a, ou n'a pas, la propriété correspondante.

La fonction wctype() renvoie une propriété à partir de son nom. Les noms valables dépendent de la catégorie LC_CTYPE de la locale utilisée, mais les noms suivants sont toujours valables quelle que soit la localisation.


"alnum" – correspond à la fonction de classification isalnum(3)
"alpha" – correspond à la fonction de classification isalpha(3)
"blank" – correspond à la fonction de classification isblank(3)
"cntrl" – correspond à la fonction de classification iscntrl(3)
"digit" – correspond à la fonction de classification isdigit(3)
"graph" – correspond à la fonction de classification isgraph(3)
"lower" – correspond à la fonction de classification islower(3)
"print" – correspond à la fonction de classification isprint(3)
"punct" – correspond à la fonction de classification ispunct(3)
"space" – correspond à la fonction de classification isspace(3)
"upper" – correspond à la fonction de classification isupper(3)
"xdigit" – correspond à la fonction de classification isxdigit(3)

La fonction wctype() renvoie un descripteur de propriété si le nom est valable. Sinon, elle renvoie (wctype_t) 0.

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).

Interface Attribut Valeur
wctype() Sécurité des threads MT-Safe locale

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008, C99.

Le comportement de la fonction wctype() dépend de la catégorie LC_CTYPE de la locale utilisée.

iswctype(3)

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 GNU