VETH(4) Manuel du programmeur Linux VETH(4)

veth - Périphérique Ethernet virtuel

Les périphériques veth sont des périphériques Ethernet virtuels. Ils se comportent comme des tunnels entre des espaces de nom de réseau afin de créer un pont vers un périphérique réseau physique dans un autre espace de nom, mais peuvent aussi être utilisés comme des périphériques réseau autonomes.

Les périphériques veth sont toujours créés en paires interconnectées. Une paire peut être créée avec la commande :


# ip link add <p1-name> type veth peer name <p2-name>

Ci-dessus, p1-name et p2-name sont les noms assignés aux deux points terminaux connectés.

Les paquets transmis sur un périphérique de la paire sont immédiatement reçus par l'autre périphérique. Lorsqu'un des périphériques est éteint, l'état de lien de la paire est éteint.

Les paires de périphérique veth permettent de combiner les services réseau du noyau de façon intéressante. Un cas d'utilisation particulièrement notable est de placer un côté d'une paire veth dans un espace de nom de réseau et l'autre dans un autre espace de nom de réseau, permettant de ce fait une communication entre espaces de nom de réseau. Pour ce faire, il faut fournir le paramètre netns lors de la création des interfaces :


# ip link add <p1-name> netns <p1-ns> type veth peer <p2-name> netns <p2-ns>

ou, pour un paire veth existante, déplacer un côté vers l'autre espace de nom :


# ip link set <p2-name> netns <p2-ns>

ethtool(8) peut être utilisé pour trouver le pair d'une interface réseau veth, en utilisant des commandes comme :


# ip link add ve_A type veth peer name ve_B   # Créer une paire veth
# ethtool -S ve_A         # Découvrir l'index d'interface d'un pair
statistiques NIC :

peer_ifindex: 16 # ip link | grep '^16:' # Recherche de l'interface 16: ve_B@ve_A: <BROADCAST,MULTICAST,M-DOWN> mtu 1500 qdisc ...

clone(2), network_namespaces(7), ip(8), ip-link(8), ip-netns(8)

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Grégoire Scano <gregoire.scano@malloc.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 Linux