SYSCTL(8) Administration système SYSCTL(8)

sysctl - Configurer les paramètres du noyau à chaud

sysctl [options] [variable[=valeur]] [...]
sysctl -p [fichier | expression rationnelle] [...]

sysctl est utilisé pour modifier les paramètres du noyau en cours d'exécution. Les paramètres utilisables sont ceux présents dans le répertoire /proc/sys. Procfs est nécessaire pour utiliser sysctl sous Linux. Vous pouvez utiliser sysctl aussi bien pour lire que pour écrire des paramètres.

variable
Le nom d'une clé à lire. Par exemple « kernel.ostype ». Le séparateur « / » est aussi accepté en lieu et place de « . ».
variable=valeur
Pour saisir une clé, utilisez la forme variable=valeur, où variable est la clé et valeur la valeur à lui affecter. Si valeur contient des apostrophes ou des caractères interprétés par l'interpréteur de commande, il faut placer la valeur entre guillemets doubles.
-n, --values
Empêcher l'affichage des clés lors de l'affichage des valeurs.
-e, --ignore
Ignorer les erreurs concernant les clés inconnues.
-N, --names
Afficher les options. Cela peut être utile pour les interpréteurs de commandes disposant d'un complètement automatique programmable.
-q, --quiet
Empêcher l'affichage des valeurs dans la sortie standard.
-w, --write
Utiliser cette option seulement si tous les arguments prescrivent la définition d'une clef.
-p[fichier], --load[=fichier]
Charger les paramètres sysctl depuis le fichier donné en paramètre ou depuis /etc/sysctl.conf si aucun fichier n'est donné. Indiquer « - » comme fichier signifie que les données seront lues depuis l'entrée standard. L'utilisation de cette option signifiera que les arguments de sysctl sont des fichiers lus dans l'ordre indiqué. L'argument fichier peut être indiqué comme une expression rationnelle.
-a, --all
Afficher toutes les valeurs disponibles.
--deprecated
Inclure les paramètres obsolètes à la liste de valeurs avec --all.
-b, --binary
Afficher la valeur sans retour à la ligne.
--system
Charge la configuration de tous les fichiers de configuration. Les fichiers sont lus dans la liste des répertoires suivants de haut en bas. Une fois qu'un fichier avec un nom donné a été chargé, un autre ficher de même nom ne sera pas chargé.
/etc/sysctl.d/*.conf
/run/sysctl.d/*.conf
/usr/local/lib/sysctl.d/*.conf
/usr/lib/sysctl.d/*.conf
/lib/sysctl.d/*.conf
/etc/sysctl.conf
-r, --pattern motif
N'appliquer que les réglages qui correspondent au motif. Le motif utilise la syntaxe d'expression rationnelle étendue.
-A
Alias de -a.
-d
Alias de -h.
-f
Alias de -p.
-X
Alias de -a.
-o
Ne rien faire, pour la compatibilité BSD.
-x
Ne rien faire, pour la compatibilité BSD.
-h, --help
Afficher l'aide et quitter.
-V, --version
Afficher la version du logiciel et quitter.

/sbin/sysctl -a
/sbin/sysctl -n kernel.hostname
/sbin/sysctl -w kernel.domainname="example.com"
/sbin/sysctl -p/etc/sysctl.conf
/sbin/sysctl -a --pattern forward
/sbin/sysctl -a --pattern forward$
/sbin/sysctl -a --pattern 'net.ipv4.conf.(eth|wlan)0.arp'
/sbin/sysctl --system --pattern '^net.ipv6'

base_reachable_time et retrans_time sont obsolètes. La commande sysctl ne permet pas de modifier les valeurs de ces paramètres. Les utilisateurs qui désirent vraiment utiliser les interfaces obsolètes du noyau devraient insérer autrement les valeurs dans le système de fichiers /proc. Par exemple :

echo 256 > /proc/sys/net/ipv6/neigh/eth0/base_reachable_time

/proc/sys
/etc/sysctl.d/*.conf
/run/sysctl.d/*.conf
/usr/local/lib/sysctl.d/*.conf
/usr/lib/sysctl.d/*.conf
/lib/sysctl.d/*.conf
/etc/sysctl.conf

sysctl.conf(5), regex(7)

George Staikos <staikos@wnedorg>

Signalez les bogues à <procps@freelists.org>
2020-02-27 procps-ng