STRCAT(3) Manuel du programmeur Linux STRCAT(3)

strcat, strncat - Concaténer deux chaînes

#include <string.h>
char *strcat(char *dest, const char *src);
char *strncat(char *dest, const char *src, size_t n);

La fonction strcat() ajoute la chaîne src à la fin de la chaîne dest en écrasant l'octet NULL final (« \0 ») à la fin de dest, puis en ajoutant un nouvel octet NULL final. Les chaînes ne doivent pas se chevaucher, et la chaîne dest doit être assez grande pour accueillir le résultat. Si dest n'est pas assez grande, le comportement du programme est imprévisible. Les dépassements de tampon font partie des moyens préférés pour attaquer les programmes sécurisés.

La fonction strncat() est similaire, à la différence que :

  • elle ne prend en compte que les n premiers octets de src ;
  • src n'a pas besoin d'être terminée par NULL si elle contient au moins n octets.

Comme pour strcat(), la chaîne résultante dans dest est toujours terminée par NULL.

Si src contient au moins n octets, strncat() écrit n + 1 octets dans dest (n octets de src plus l'octet NULL final). De ce fait, dest doit être au moins de taille strlen(dest) +n + 1.

Une implémentation simple de strncat() pourrait être :


char *
strncat(char *dest, const char *src, size_t n)
{
    size_t dest_len = strlen(dest);
    size_t i;
    for (i = 0 ; i < n && src[i] != '\0' ; i++)
        dest[dest_len + i] = src[i];
    dest[dest_len + i] = '\0';
    return dest;
}

Les fonctions strcat() et strncat() renvoient un pointeur sur la chaîne résultat dest.

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
strcat(), strncat() Sécurité des threads MT-Safe

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008, C89, C99, SVr4, 4.3BSD.

Certains systèmes (BSD, Solaris et autres) fournissent la fonction suivante :

size_t strlcat(char *dest, const char *src, size_t size);

Cette fonction ajoute la chaîne src, terminée par NULL, à la chaîne dest en copiant au plus size-strlen(dest) - 1 depuis src et ajoute l'octet NULL en fin de chaîne au résultat sauf si size est inférieur à strlen(dest). Cette fonction corrige le problème de dépassement de tampon de strcat(), mais l'appelant doit quand même gérer la possibilité de pertes de données si size est trop petit. La fonction renvoie la longueur de la chaîne que strlcat() a essayé de créer. Si la valeur renvoyée est supérieure ou égale à size, c'est qu'il y a eu perte de données. Si les pertes de données sont problématiques, l'appelant doit soit vérifier les arguments avant l'appel, soit tester la valeur de retour de la fonction. strlcat() n'existe pas dans glibc et n'est pas normalisée par POSIX, mais est disponible sous Linux avec la bibliothèque libbsd.

Parce que les fonctions strcat() et strncat() doivent rechercher l'octet NULL qui termine dest en partant du début de la chaîne, le temps d'exécution de ces fonctions est linéaire en la longueur de la chaîne dest. Cela peut être mis en évidence avec le programme suivant (si l'objectif est de concaténer de nombreuses chaînes dans une chaîne tierce, la copie manuelle des octets de chacune de ces chaînes source tout en maintenant un pointeur sur la fin de la chaîne cible donnera de meilleures performances).

#include <stdint.h>
#include <string.h>
#include <time.h>
#include <stdio.h>
int
main(int argc, char *argv[])
{
#define LIM 4000000
    char p[LIM + 1];    /* +1 for terminating null byte */
    time_t base;
    base = time(NULL);
    p[0] = '\0';
    for (int j = 0; j < LIM; j++) {
        if ((j % 10000) == 0)
            printf("%d %jd\n", j, (intmax_t) (time(NULL) - base));
        strcat(p, "a");
    }
}

bcopy(3), memccpy(3), memcpy(3), strcpy(3), string(3), strncpy(3), wcscat(3), wcsncat(3)

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org>, Frédéric Hantrais <fhantrais@gmail.com> et Grégoire Scano <gregoire.scano@malloc.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

1 novembre 2020 GNU