PTHREAD_KILL(3) Manuel du programmeur Linux PTHREAD_KILL(3)

pthread_kill - Envoyer un signal à un thread

#include <signal.h>
int pthread_kill(pthread_t thread, int sig);

Compiler et éditer les liens avec -pthreads.

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

pthread_kill() :

_POSIX_C_SOURCE >= 199506L || _XOPEN_SOURCE >= 500

La fonction pthread_kill() envoie le signal sig à thread, un thread du même processus que l'appelant. Le signal est dirigé de manière asynchrone vers thread.

Si sig est 0, aucun signal n'est envoyé, mais la détection d'erreur est quand même effectuée.

En cas de réussite, pthread_kill() renvoie 0 ; en cas d'erreur, elle renvoie un numéro d'erreur, et aucun signal n'est envoyé.

EINVAL
Un signal invalide a été spécifié.

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
pthread_kill() Sécurité des threads MT-Safe

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008.

Les dispositions d'un signal sont définies au niveau du processus. Si un gestionnaire de signal est installé, le gestionnaire sera invoqué dans le thread thread, mais si la disposition du signal est « stop », « continue » ou « terminate », cette action affectera le processus entier.

The glibc implementation of pthread_kill() gives an error (EINVAL) on attempts to send either of the real-time signals used internally by the NPTL threading implementation. See nptl(7) for details.

La norme POSIX.1-2008 recommande que lorsqu'une implémentation détecte l'utilisation de l'identifiant d'un thread qui n'est plus en vie, l'appel pthread_kill() renvoie le message d'erreur ESRCH. L'implémentation de glibc renvoie cette erreur dans les cas où un identifiant de thread non valide est détecté. Il est à noter que POSIX précise également que l'utilisation d'un identifiant de thread dont l'exécution est terminée produit des effets indéfinis, et que l'utilisation d'un identifiant de thread invalide dans l'appel à pthread_kill() peut, par exemple, provoquer une erreur de segmentation (segmentation fault).

kill(2), sigaction(2), sigpending(2), pthread_self(3), pthread_sigmask(3), raise(3), pthreads(7), signal(7)

Cette page fait partie de la publication 5.11 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Frédéric Hantrais <fhantrais@gmail.com>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 Linux