MMAP2(2) Manuel du programmeur Linux MMAP2(2)

mmap2 - Établir une projection en mémoire d'un fichier ou d'un périphérique

#include <sys/mman.h>    /* Definition of MAP_* and PROT_* constants */
#include <sys/syscall.h> /* Definition of SYS_* constants */
#include <unistd.h>
void *syscall(SYS_mmap2, unsigned long addr, unsigned long length,
              unsigned long prot, unsigned long flags,
              unsigned long fd, unsigned long pgoffset);

Il ne s'agit probablement pas de l'appel système qui vous intéresse ; consultez mmap(2) qui décrit la fonction de la glibc qui joue le rôle d'intermédiaire avec cet appel système.

L'appel système mmap2() fournit la même interface que mmap(2), sauf que l'argument final spécifie un décalage dans le fichier en unité de 4096 octets plutôt qu'en octets. Ceci permet aux applications d'utiliser un off_t sur 32 bits pour projeter des fichiers très grands (généralement jusqu'à 2^44 octets).

On success, mmap2() returns a pointer to the mapped area. On error, -1 is returned and errno is set to indicate the error.

Problème lors de la copie des données depuis l'espace utilisateur.
(Pour diverses architectures sur lesquelles la taille de page n'est pas de 4096 octets.) offset * 4096 n'est pas un multiple de la taille de page du système.

mmap2() peut aussi renvoyer n'importe quelle erreur décrite en mmap(2).

La fonction mmap2() est disponible depuis Linux 2.3.31.

Cet appel système est spécifique à Linux.

Pour les architectures où cet appel système est présent, la fonction mmap() de la glibc appelle cet appel système plutôt que l'appel système mmap(2).

Cet appel système n'existe pas sur l'architecture x86-64.

Sur ia64, l'unité pour offset est en fait la taille de page du système au lieu de 4096 octets.

getpagesize(2), mmap(2), mremap(2), msync(2), shm_open(3)

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 Linux