CHDIR(2) Manuel du programmeur Linux CHDIR(2)

chdir, fchdir - Changer le répertoire courant

#include <unistd.h>

int chdir(const char *path);
int fchdir(int fd);

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

fchdir() :

_XOPEN_SOURCE >= 500 || /* Since glibc 2.12: */ _POSIX_C_SOURCE >= 200809L || /* Glibc jusqu'à 2.19 comprise : */ _BSD_SOURCE

chdir() remplace le répertoire de travail courant du processus appelant par celui indiqué dans le chemin path.

fchdir() est identique à chdir(), sauf que le répertoire cible est fourni sous forme de descripteur de fichier.

En cas de succès, zéro est renvoyé. En cas d'erreur, -1 est renvoyé et errno reçoit une valeur adéquate.

Suivant le type de système de fichiers, plusieurs erreurs peuvent être renvoyées, les plus courantes pour chdir() sont les suivantes :
EACCES
L'accès n'est pas autorisé sur un élément du chemin path. (Consultez aussi path_resolution(7).)
EFAULT
path pointe en dehors de l'espace d'adressage accessible.
EIO
Une erreur d'entrée-sortie s'est produite.
ELOOP
path contient une référence circulaire (à travers un lien symbolique)
ENAMETOOLONG
path est trop long.
ENOENT
Le répertoire spécifié dans path n'existe pas.
ENOMEM
La mémoire disponible du noyau n'était pas suffisante.
ENOTDIR
Un élément du chemin d'accès path n'est pas un répertoire.

Les erreurs courantes pour fchdir() sont :

EACCES
Le répertoire ouvert sur fd n'autorise pas le parcours.
EBADF
fd n'est pas un descripteur de fichier valable.
ENOTDIR
fd ne se réfère pas à un répertoire.

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008, SVr4, 4.4BSD.

Le répertoire de travail est le point de départ pour l'interprétation des chemins relatifs (qui ne commencent pas par « / »).

Un processus fils créé avec fork(2) hérite du répertoire de travail courant de son père. Le répertoire de travail courant n'est pas modifié par un execve(2).

chroot(2), getcwd(3), path_resolution(7)

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Philippe MENGUAL <jpmengual@debian.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

2 août 2019 Linux