STAT(1) Commandes de l'utilisateur STAT(1)

stat - Afficher l'état d'un fichier ou d'un système de fichiers

stat [OPTION]... FICHIER...

Afficher l'état d'un fichier ou d'un système de fichiers.

Les paramètres obligatoires pour les options de forme longue le sont aussi pour les options de forme courte.

suivre les liens
afficher l'état du système de fichiers plutôt que celui du fichier
indiquer la manière d'utiliser les attributs mis en cache ; utile sur les systèmes de fichiers distants. Voir MODE ci-dessous.
utiliser le FORMAT indiqué plutôt que celui utilisé par défaut, afficher une nouvelle ligne après chaque utilisation de FORMAT
identique à --format, mais interpréter les caractères protégés par une contre-oblique, et ne pas afficher de nouvelle ligne. Pour afficher une nouvelle ligne, inclure \n dans le FORMAT.
afficher les informations sous forme concise
afficher l'aide-mémoire et quitter
afficher les informations de version et quitter.

Le paramètre MODE de --cached peut être always, never ou default. « always » utilisera les attributs mis en cache s'il y en a, alors que « never » essaiera de se synchroniser avec les derniers attributs et que « default » s'en remettra au système de fichiers sous-jacent.

Les séquences de format valables pour les fichiers (sans --file-system) sont :

%a
droits sous forme octale (remarquez les drapeaux « # » et « 0 » de printf).
%A
droits et type de fichier dans un format lisible par un humain
%b
nombre de blocs alloués (consultez « %B »)
%B
taille, en octets, de chaque bloc rapporté par « %b »
%C
chaîne du contexte de sécurité SELinux
%d
numéro de périphérique en décimal (st_dev)
%D
numéro de périphérique en hexadécimal (st_dev)
%Hd
numéro de périphérique majeur en décimal
%Ld
numéro de périphérique le plus petit en décimal
%f
mode brut en hexadécimal
%F
type de fichier
%g
identifiant de groupe du propriétaire
%G
nom de groupe du propriétaire
%h
nombre de liens directs (« hard »)
%i
numéro d'inode
%m
point de montage
%n
nom de fichier
%N
nom du fichier entre guillemets, déréférencé s'il s'agit d'un lien symbolique
%o
indication de taille de transfert optimale en entrée/sortie
%s
taille totale, en octets
%r
numéro de périphérique en décimal (st_rdev)
%R
numéro de périphérique en hexadécimal (st_rdev)
%Hr
type majeur de périphérique en hexadécimal, pour les fichiers spéciaux de périphérique bloc ou caractère
%Lr
type mineur de périphérique en hexadécimal, pour les fichiers spéciaux de périphérique bloc ou caractère
%t
type majeur de périphérique en hexadécimal, pour les fichiers spéciaux de périphérique bloc ou caractère
%T
type mineur de périphérique en hexadécimal, pour les fichiers spéciaux de périphérique bloc ou caractère
%u
identifiant du propriétaire
%U
nom d'utilisateur du propriétaire
%w
date de création au format lisible, ou « - » si elle n'est pas connue
%W
date de création en seconde depuis l'époque POSIX (Epoch), ou 0 si elle n'est pas connue
%x
date du dernier accès au format lisible
%X
date du dernier accès en seconde depuis l'époque POSIX
%y
date de la dernière modification d’état en format lisible
%Y
date de la dernière modification d’état en seconde depuis l'époque POSIX
%z
date du dernier changement d’état en format lisible
%Z
date du dernier changement d’état en seconde depuis l'époque POSIX

Séquences de format valables pour les systèmes de fichiers :

%a
nombre de blocs libres disponibles pour les utilisateurs normaux
%b
nombre total de blocs de données dans le système de fichiers
%c
nombre total d'inodes dans le système de fichiers
%d
nombre d'inodes libres dans le système de fichiers
%f
nombre de blocs libres dans le système de fichiers
%i
identifiant du système de fichier en hexadécimal
%l
longueur maximale des noms de fichier
%n
nom de fichier
%s
taille des blocs (pour des transferts plus rapides)
%S
taille fondamentale des blocs (pour le décompte des blocs)
%t
type du système de fichier en hexadécimal
%T
type du système de fichier dans un format lisible par un humain

--terse est équivalent au FORMAT suivant :

%n %s %b %f %u %g %D %i %h %t %T %X %Y %Z %W %o

--terse --file-system est équivalent au FORMAT suivant :

%n %i %l %t %s %S %b %f %a %c %d

NOTE : votre interpréteur de commandes peut avoir sa propre version de stat, qui remplace en général la version décrite ici. Veuillez vous référer à la documentation de votre interpréteur de commandes pour en connaître les options.

Écrit par Michael Meskes.

Aide en ligne de GNU coreutils : https://www.gnu.org/software/coreutils/
Signaler toute erreur de traduction à https://translationproject.org/team/fr.html

Copyright © 2022 Free Software Foundation, Inc. Licence GPLv3+ : GNU GPL version 3 ou ultérieure https://gnu.org/licenses/gpl.html
Ce programme est un logiciel libre. Vous pouvez le modifier et le redistribuer. Il n'y a AUCUNE GARANTIE dans la mesure autorisée par la loi.

stat(2), statfs(2), statx(2)

Documentation complète : https://www.gnu.org/software/coreutils/stat
aussi disponible localement à l’aide de la commande : info '(coreutils) stat invocation'

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Luc Froidefond <luc.froidefond@free.fr>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Bastien Scher <bastien0705@gmail.com>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Philippe MENGUAL <jpmengual@debian.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

Novembre 2022 GNU coreutils 9.1