ICONV_OPEN(3) Manuel du programmeur Linux ICONV_OPEN(3)

iconv_open - Allouer un descripteur pour une conversion de jeux de caractères

#include <iconv.h>
iconv_t iconv_open(const char *tocode, const char *fromcode);

La fonction iconv_open() alloue un descripteur de conversion adapté à la transformation d'une séquence d'octets depuis le codage de caractères fromcode dans le codage tocode.

Les valeurs autorisées pour fromcode et tocode et leurs combinaisons acceptées dépendent du système. Pour la bibliothèque C GNU, les valeurs permises sont fournies par la commande iconv --list et toutes les combinaisons de ces valeurs sont prises en charge. De plus, la bibliothèque C et la bibliothèque libiconv de GNU prennent en charge les suffixes suivants :

//TRANSLIT
Quand la chaîne « //TRANSLIT » est ajoutée à la fin de tocode, les translittérations sont activées. Cela signifie que quand un caractère ne peut pas être représenté dans le jeu de caractères cible, il peut être approché en un des caractères qui lui ressemblent.
//IGNORE
Quand la chaîne « //IGNORE » est ajoutée à la fin de tocode, les caractères qui ne peuvent pas être représentés dans le jeu de caractères cible sont simplement ignorés.

Le descripteur de conversion résultant peut être utilisé autant de fois que voulu avec iconv(3). Il reste valide jusqu'à sa libération avec iconv_close(3).

Un descripteur de conversion contient un état de conversion. Lors de sa création avec iconv_open(), il se trouve dans l'état initial. L'utilisation de iconv(3) modifie l'état du descripteur. Pour revenir à l'état initial, utilisez iconv(3) avec un argument inbuf NULL.

On success, iconv_open() returns a freshly allocated conversion descriptor. On failure, it returns (iconv_t) -1 and sets errno to indicate the error.

Les erreurs suivantes peuvent, entre autres, se présenter :

La conversion depuis fromcode vers tocode n'est pas prise en charge par l'implémentation.

Cette fonction est disponible dans la glibc depuis la version 2.1.

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).

Interface Attribut Valeur
iconv_open() Sécurité des threads MT-Safe locale

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008, SUSv2.

iconv(1), iconv(3), iconv_close(3)

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 GNU