ZDUMP(8) System Manager's Manual ZDUMP(8)

zdump - Affichage du fuseau horaire

zdump [ option ... ] [ fuseau_horaire ... ]

zdump affiche la date et l'heure actuelle dans chaque fuseau_horaire cité sur la ligne de commande.

Afficher le numéro de version et quitter.
Afficher un bref message d'aide et terminer.
Afficher une description d’intervalle de temps. Pour chaque fuseau_horaire dans la ligne de commande, afficher une description d’intervalle de temps du fuseau horaire. Voir “INTERVAL FORMAT” ci-dessous.
Output a verbose description of time intervals. For each timezone on the command line, print the times at the two extreme time values, the times (if present) at and just beyond the boundaries of years that localtime(3) and gmtime(3) can represent, and the times both one second before and exactly at each detected time discontinuity. Each line is followed by isdst=D where D is positive, zero, or negative depending on whether the given time is daylight saving time, standard time, or an unknown time type, respectively. Each line is also followed by gmtoff=N if the given local time is known to be N seconds east of Greenwich.
Like -v, except omit output concerning extreme time and year values. This generates output that is easier to compare to that of implementations with different time representations.
Cut off interval output at the given year(s). Cutoff times are computed using the proleptic Gregorian calendar with year 0 and with Universal Time (UT) ignoring leap seconds. Cutoffs are at the start of each year, where the lower-bound timestamp is inclusive and the upper is exclusive; for example, -c 1970,2070 selects transitions on or after 1970-01-01 00:00:00 UTC and before 2070-01-01 00:00:00 UTC. The default cutoff is -500,2500.
Cut off interval output at the given time(s), given in decimal seconds since 1970-01-01 00:00:00 Coordinated Universal Time (UTC). The timezone determines whether the count includes leap seconds. As with -c, the cutoff's lower bound is inclusive and its upper bound is exclusive.

Le format d’intervalle est une représentation textuelle compacte conçue pour être compréhensible par un humain ou par une machine. Il se compose d’une ligne vide, puis d’une ligne “TZ=string” où string est une chaîne entre guillemets doubles indiquant le fuseau horaire, puis une deuxième ligne “- - interval” décrivant un intervalle de temps avant la première transition si celle-ci existe suivies de zéro ou plusieurs lignes “date time interval”, une ligne pour chaque moment de transition et d’intervalle suivant. Les champs sont séparés par des tabulations simples.

Les dates sont au format aaaa-mm-jj et les heures au format 24 h hh:mm:sshh < 24. L’heure est celle locale immédiate après la transition. Une description d’intervalle de temps consiste en un décalage de temps universel au format signé ±hhmmss, une abréviation de fuseau horaire et un indicateur isdst. Une abréviation qui est égale au décalage de temps universel est omise. Les autres abréviations sont des chaînes entre guillemets doubles à moins de correspondre à un ou plusieurs caractères alphabétiques. Un indicateur isdst est omis pour le temps standard et autrement est un nombre entier décimal sans signe et positif (classiquement 1) pour l’heure d’été et négatif pour inconnu.

Pour les temps et les décalages de temps universel ayant une valeur absolue inférieure à cent heures, les secondes sont omises si elles valent zéro et les minutes sont aussi omises si elles valent zéro. Les décalages de temps universel positifs correspondent à l’est de Greenwich. Le décalage de temps universel -00 désigne un substitut de temps universel pour les zones géographiques où le décalage actuel n’est pas précisé. Par convention, cela se produit quand le décalage de temps universel est zéro et l’abréviation de fuseau horaire débute par “-” ou est “zzz”.

Dans les chaînes entre guillemets doubles, les séquences d’échappement correspondent à des caractères inhabituels. Ces séquences sont \s pour l’espace et \", \\, \f, \n, \r, \t et \v avec leur signification habituelle dans le langage de programmation C. Par exemple, la chaîne entre guillemets doubles “"CET\s\"\\"” représente la séquence de caractère “CET "\”.

Voici un exemple de sortie, sans la ligne vide de début. (Cet exemple est montré avec les fins de tabulation suffisamment distantes pour que les colonnes du tableau soient alignées verticalement.)


TZ="Pacific/Honolulu" - - -103126 LMT 1896-01-13 12:01:26 -1030 HST 1933-04-30 03 -0930 HDT 1 1933-05-21 11 -1030 HST 1942-02-09 03 -0930 HWT 1 1945-08-14 13:30 -0930 HPT 1 1945-09-30 01 -1030 HST 1947-06-08 02:30 -10 HST
Ici le temps local commence 10 heures, 31 minutes et 26 secondes à l’ouest du temps universel et est un temps standard abrégé en LMT. Immédiatement après la première transition, la date est 1896-01-13, l’heure 12:01:26 et l’intervalle suivant est 10,5 heures à l’ouest du temps universel, un temps standard abrégé en HST. Immédiatement après la deuxième transition, la date est 1933-04-30, l’heure 03:00:00 et l’intervalle suivant est 9,5 heures à l’ouest du temps universel abrégé en HDT et est l’heure d’été. Immédiatement après la dernière transition, la date est 1947-06-08 et l’heure 02:30:00, et l’intervalle de temps suivant est 10 heures à l’ouest du temps universel, un temps standard abrégé en HST.

Voici un extrait d’un autre exemple :


TZ="Europe/Astrakhan" - - +031212 LMT 1924-04-30 23:47:48 +03 1930-06-21 01 +04 1981-04-01 01 +05 1 1981-09-30 23 +04 ... 2014-10-26 01 +03 2016-03-27 03 +04
Le fuseau horaire est à l’est du temps universel, par conséquent son décalage est positif. Aussi, la plupart des abréviations de fuseau horaire sont omises puisque ce ne sont que des répétitions du texte du décalage de temps universel.

Time discontinuities are found by sampling the results returned by localtime(3) at twelve-hour intervals. This works in all real-world cases; one can construct artificial time zones for which this fails.

Dans la sortie pour -v et -V, “UT” désigne la valeur renvoyée par gmtime(3), qui utilise le temps universel coordonné pour les estampilles temporelles modernes, et pour quelques autres variantes de temps universel d’estampilles temporelles qui précédaient l’introduction du temps universel coordonné. Rien n’est actuellement fait pour que la sortie utilise “UTC” pour les nouvelles et “UT” pour les estampilles temporelles plus anciennes, en partie parce que la date exacte d’introduction du temps universel coordonné est problématique.

tzfile(5), zic(8)

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Paul Guillonneau <guillonneau.jeanpaul@free.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.