TCGETPGRP(3) Manuel du programmeur Linux TCGETPGRP(3)

tcgetpgrp, tcsetpgrp - Lire/écrire le processus de premier plan d'un terminal

#include <unistd.h>

pid_t tcgetpgrp(int fd);

int tcsetpgrp(int fd, pid_t pgrp);

La fonction tcgetpgrp() renvoie l'ID du groupe de processus au premier plan sur le terminal associé fd, qui doit être le terminal de contrôle du processus appelant.

La fonction tcsetpgrp() fait du groupe de processus pgrp le groupe au premier plan sur le terminal associé à fd, qui doit être le terminal de contrôle du processus appelant, et être toujours associé à sa session. En outre, pgrp doit être un groupe (non vide) de processus appartenant à la même session que le processus appelant.

Si tcsetpgrp() est appelé par un membre d'un groupe de processus en arrière-plan dans sa session, et si le processus appelant ne bloque ni n'ignore SIGTTOU, un signal SIGTTOU est envoyé à tous les membres du groupe en arrière-plan.

Quand fd identifie le terminal de contrôle du processus appelant, la fonction tcgetpgrp() renverra l'ID du groupe de processus au premier plan sur ce terminal s'il existe, sinon il renvoie une valeur supérieure à 1, différente d'un ID de groupe de processus existant. Si fd ne correspond pas au terminal de contrôle du processus, -1 est renvoyé et errno est positionnée en conséquence.

Lorsqu'elle réussit, la fonction tcsetpgrp() renvoie 0. Sinon, elle renvoie -1, et remplit errno avec le code d'erreur.

EBADF
fd n'est pas un descripteur de fichier valable.
EINVAL
pgrp a une valeur illégale.
ENOTTY
Le processus appelant n'a pas de terminal de contrôle, ou il en a un mais ce n'est pas celui décrit par fd, ou, pour tcsetpgrp(), ce terminal de contrôle n'est plus associé avec la session du processus appelant.
EPERM
pgrp a une valeur légale, mais ce n'est pas l'ID d'un groupe de processus dans la même session que le processus appelant.

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
tcgetpgrp(), tcsetpgrp() Sécurité des threads MT-Safe

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008.

Ces fonctions sont implémentées à l’aide des ioctls TIOCGPGRP et TIOCSPGRP.

Les ioctls sont apparus dans BSD 4.2. Ces fonctions sont des inventions POSIX.

setpgid(2), setsid(2), credentials(7)

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

8 août 2015 GNU