SENDFILE(2) System Calls Manual SENDFILE(2)

sendfile - Transfert de données entre descripteurs de fichier

Bibliothèque C standard (libc, -lc)

#include <sys/sendfile.h>
ssize_t sendfile(int out_fd, int in_fd, off_t *offset, size_t count);

sendfile() copie des données entre deux descripteurs de fichier. Comme la copie est assurée à l'intérieur du noyau, sendfile() est plus efficace que la combinaison read(2)/write(2) qui exige le transfert des données entre l'espace noyau et l'espace utilisateur.

in_fd doit être un descripteur de fichier ouvert en lecture et out_fd un descripteur ouvert en écriture.

Si offset n'est pas NULL, c'est un pointeur sur une variable contenant la tête de lecture (Ndt : file offset) à partir de laquelle sendfile() commencera la lecture dans in_fd. Lorsque sendfile() se termine, la variable est remplie avec la position de l'octet immédiatement après le dernier octet lu. Si offset n'est pas NULL, sendfile() ne modifie pas la position actuelle dans le fichier in_fd ; autrement, la position actuelle de la tête de lecture est ajustée pour refléter le nombre d'octets lus à partir de in_fd.

Si offset est NULL, les données sont lues dans in_fd à partir de la position actuelle de la tête de lecture et celle-ci sera ajustée par l'appel.

L'argument count est le nombre d'octets à copier entre les descripteurs de fichiers.

L'argument in_fd doit correspondre à un fichier prenant en charge les opérations de type mmap(2) et ne peut donc pas être un socket.

Jusqu'à la version 2.6.33 de Linux, out_fd doit correspondre à un socket. Depuis la version 2.6.33 de Linux, ce peut être n'importe quel fichier. Si c'est un fichier normal, sendfile() modifie la position de tête de lecture en conséquence.

Si le transfert a réussi, le nombre d'octets écrits dans out_fd est renvoyé. Remarquez qu'un appel à sendfile() réussi peut écrire moins d'octets que demandé, l'appelant doit se préparer à réitérer l'appel en cas de données non envoyées. Voir aussi les NOTES.

En cas d'erreur, la valeur de retour est -1 et errno est définie pour préciser l'erreur.

L'écriture est non bloquante (attribut O_NONBLOCK du descripteur) et l'opération devrait bloquer.
Le fichier d'entrée n'est pas ouvert en lecture ou celui de sortie en écriture.
Un pointeur se trouve en dehors de l'espace d'adressage.
Le descripteur n'est pas valable ou est verrouillé, ou une opération de type mmap(2) n'est pas disponible sur in_fd, ou bien count est négatif.
out_fd a un drapeau O_APPEND positionné. Cela n'est actuellement pas géré par sendfile().
Erreur pendant la lecture depuis in_fd.
Mémoire insuffisante pour lire depuis in_fd.
count est trop grand, l'opération ferait dépasser la taille maximale du fichier d'entrée ou de sortie.
offset n'est pas NULL mais le fichier d'entrée n'est pas adressable.

sendfile() est une nouveauté de Linux 2.2. Le fichier d'en-tête <sys/sendfile.h> est présent depuis la glibc 2.1.

Pas spécifié dans POSIX.1-2001, ni dans d'autres normes.

D'autres systèmes UNIX implémentent sendfile() avec d'autres sémantiques, et d'autres prototypes. Il ne faut pas l'utiliser dans un programme portable.

sendfile() transfèrera un maximum de 0x7ffff000 (2 147 479 552) octets et renvoie le nombre d'octets transférés (cela est vrai tant pour des systèmes 32 bits que 64 bits).

Si vous voulez utiliser sendfile() pour envoyer un fichier au travers d'un socket TCP, tout en le précédant de données d'en-tête, voyez l'option TCP_CORK de tcp(7) pour minimiser le nombre de paquets, et optimiser les performances.

Sous Linux 2.4 et précédents, out_fd pouvait aussi correspondre à un fichier ordinaire, cette possibilité a disparu dans la série 2.6.3 du noyau Linux, puis rétablie dans Linux 2.6.33.

L'appel système original de Linux sendfile() ne permettait pas de gérer les positions dans les gros fichiers. En conséquence, Linux 2.4 a ajouté sendfile64(), avec un type élargi pour le paramètre offset. La fonction sendfile() de la glibc qui l'encapsule gère de manière transparente ces différences entre noyaux.

Les applications peuvent se rabattre sur read(2)/write(2) au cas où sendfile() échoue avec EINVAL ou ENOSYS.

Si out_fd renvoie à un socket ou un tube qui ne gère pas la copie, les appelants doivent s'assurer que les parties transférées du fichier auquel renvoie in_fd ne soient pas modifiées jusqu'à ce que le lecteur de l'autre côté de out_fd n'ait consommé les données transférées.

L'appel splice(2) spécifique à Linux gère le transfert de données entre des descripteurs de fichiers arbitraires, pourvu que l'un d'eux (ou les deux) soit un tube.

copy_file_range(2), mmap(2), open(2), socket(2), splice(2)

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Philippe MENGUAL <jpmengual@debian.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

9 octobre 2022 Pages du manuel de Linux 6.01