RM(1) Commandes de l'utilisateur RM(1)

rm - Effacer des fichiers et des répertoires

rm [OPTION]... [FICHIER]...

Cette page de manuel documente la version GNU de rm. Le programme rm efface chaque fichier listé. Par défaut, il n'efface pas les répertoires.

Si l'option -I ou --interactive=once est fournie, et qu'il y a plus de trois fichiers ou qu'une des options -r, -R ou --recursive est utilisée, alors rm demande à l'utilisateur s'il faut effectuer l'opération. Si la réponse n'est pas affirmative, la commande est interrompue.

Sinon, si un fichier n'est pas accessible en écriture, si l'entrée standard est un terminal, et si les options -f et --force ne sont pas indiquées, ou si l'option -i ou --interactive=always est indiquée, rm demande à l'utilisateur de confirmer l'effacement du fichier. Si la réponse n'est pas affirmative, le fichier est ignoré.

Supprimer (avec unlink) le ou les FICHIERs.

ignorer les fichiers et paramètres inexistants, ne pas demander de confirmation
demander une confirmation avant chaque effacement
demander une fois avant d'effacer plus de trois fichiers, ou pour les effacements récursifs. C'est moins intrusif que -i, mais protège tout de même de la plupart des erreurs
demander une confirmation en fonction de QUAND : « never » (jamais), « once » (une fois : -I), ou « always » (toujours : -i). Si QUAND est absent, toujours demander
lors des effacements récursifs, sauter tout répertoire se trouvant sur un système de fichiers différent de celui du paramètre fourni en ligne de commande
ne pas traiter « / » de manière spéciale
ne pas supprimer « / » (par défaut) ; avec all, rejeter tout paramètre de la ligne de commande relatif à un périphérique distinct de son parent
enlever le contenu des répertoires récursivement
supprimer des répertoires vides
expliquer ce qui est fait
afficher l'aide-mémoire et quitter
afficher le nom et la version du logiciel et quitter

Par défaut, rm n'efface pas les répertoires. Utilisez l'option --recursive (-r ou -R) pour effacer chaque répertoire passé en paramètre en même temps que son contenu.

Pour enlever un fichier dont le nom commence par « - », par exemple « -toto », utilisez une de ces commandes :

rm -- -toto
rm ./-toto

Notez que si vous utilisez rm pour détruire un fichier, il pourrait être possible de récupérer une partie du contenu de ce fichier, avec suffisamment de savoir-faire et de temps. Si vous voulez réellement que son contenu soit irrécupérable, utilisez plutôt shred.

Écrit par Paul Rubin, David MacKenzie, Richard M. Stallman et Jim Meyering.

Aide en ligne de GNU coreutils : https://www.gnu.org/software/coreutils/
Signaler toute erreur de traduction à https://translationproject.org/team/fr.html

Copyright © 2020 Free Software Foundation, Inc. Licence GPLv3+ : GNU GPL version 3 ou ultérieure https://gnu.org/licenses/gpl.html
Ce programme est un logiciel libre. Vous pouvez le modifier et le redistribuer. Il n'y a AUCUNE GARANTIE dans la mesure autorisée par la loi.

unlink(1), unlink(2), chattr(1), shred(1)

Documentation complète : https://www.gnu.org/software/coreutils/rm
aussi disponible localement à l’aide de la commande : info '(coreutils) rm invocation'

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Luc Froidefond <luc.froidefond@free.fr>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Bastien Scher <bastien0705@gmail.com>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Philippe MENGUAL <jpmengual@debian.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

Mars 2020 GNU coreutils 8.32