REMOVEXATTR(2) Manuel du programmeur Linux REMOVEXATTR(2)

removexattr, lremovexattr, fremovexattr - Suppression d'un attribut étendu

#include <sys/xattr.h>
int removexattr(const char *chemin, const char *nom);
int lremovexattr(const char *chemin, const char *nom);
int fremovexattr(int descripteur, const char *nom);

Les attributs étendus sont des paires nom:valeur associées aux inœuds (fichiers, répertoires, liens symboliques, etc.). Ce sont des extensions des attributs normaux qui sont associés avec tous les inœuds du système (les informations renvoyées par stat(2). Une description complète des concepts d'attributs étendus est disponible dans xattr(7).

removexattr() supprime l'attribut étendu identifié par le nom et associé au chemin du système de fichiers.

lremovexattr() est identique à removexattr(), sauf dans le cas d'un lien symbolique, où il supprime l'attribut du lien lui-même et non du fichier qu'il vise.

fremovexattr() est identique à removexattr(), mais l'attribut est supprimé du fichier ouvert indiqué par le descripteur (renvoyé par open(2)) à la place du chemin.

Le nom d'un attribut étendu est une simple chaîne terminée par un octet nul. Le nom inclut un préfixe d'espace de noms - il peut y avoir plusieurs espaces de noms disjoints associés avec un inœud donné.

S'ils réussissent, ces appels renvoient zéro. En cas d'échec, ils renvoient -1 et errno est positionné pour indiquer l'erreur.

L'attribut nommé n'existe pas.
Les attributs étendus ne sont pas pris en charge par le système de fichiers ou sont désactivés.

De plus, les erreurs documentées dans stat(2) peuvent aussi survenir.

Ces appels système sont disponibles sous Linux depuis le noyau 2.4 ; la glibc les prend en charge depuis la version 2.3.

Ces appels système sont spécifiques à Linux.

getfattr(1), setfattr(1), getxattr(2), listxattr(2), open(2), setxattr(2), stat(2), symlink(7), xattr(7)

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Philippe MENGUAL <jpmengual@debian.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 Linux