GETSERVENT_R(3) Manuel du programmeur Linux GETSERVENT_R(3)

getservent_r, getservbyname_r, getservbyport_r - Accéder aux informations sur les services (version réentrante)

#include <netdb.h>
int getservent_r(struct servent *restrict result_buf,
                 char *restrict buf, size_t buflen,
                 struct servent **restrict result);
int getservbyname_r(const char *restrict name,
                 const char *restrict proto,
                 struct servent *restrict result_buf,
                 char *restrict buf, size_t buflen,
                 struct servent **restrict result);
int getservbyport_r(int port,
                 const char *restrict proto,
                 struct servent *restrict result_buf,
                 char *restrict buf, size_t buflen,
                 struct servent **restrict result);
Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

getservent_r(), getservbyname_r(), getservbyport_r():


Since glibc 2.19:
_DEFAULT_SOURCE
Glibc 2.19 and earlier:
_BSD_SOURCE || _SVID_SOURCE

getservent_r(), getservbyname_r() et getservbyport_r() sont respectivement les versions réentrantes de getservent(3), getservbyname(3) et getservbyport(3). Elles diffèrent car la structure servent est renvoyée, les signatures et la valeur renvoyée sont aussi différentes. Cette page de manuel décrit juste les différences depuis les versions non réentrantes.

Au lieu de renvoyer un pointeur vers une structure servent statiquement allouée, ces fonctions copient la structure à l'adresse pointée par result_buf.

Le tableau buf est utilisé pour sauvegarder les champs de la chaîne pointée par la structure servent renvoyée (les fonctions non réentrantes allouent ces chaînes de façon statique). La taille du tableau est indiquée avec buflen. Si buf est trop petit, l'appel échoue avec l'erreur ERANGE, et l'appelant doit essayer de nouveau avec un tableau plus grand (un tableau de 1024 octets est en général suffisant).

Si la fonction réussie à obtenir un enregistrement de service, alors *result pointe vers result_buf, sinon *result est défini à NULL.

En cas de succès, ces fonctions renvoient zéro. En cas d'erreur, une valeur d'erreur positive listée dans ERREURS est renvoyée.

En cas d'erreur, « enregistrement non trouvé » (getservbyname_r(), getservbyport_r()) ou « fin de l'entrée » (getservent_r()), result est défini à NULL.

(getservent_r()) Plus d'enregistrement dans la base de données.
buf est trop petit. Réessayer avec un tampon plus grand (et augmentez buflen).

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).

Interface Attribut Valeur
getservent_r(), getservbyname_r(), getservbyport_r() Sécurité des threads MT-Safe locale

Ces fonctions sont des extensions GNU. Des fonctions avec des noms similaires existent sur d'autres systèmes, bien qu’en général avec des signatures d'appel différentes.

Le programme ci-dessous utilise getservbyport_r() pour récupérer l'enregistrement du port et du protocole nommé dans les deux premiers arguments de sa ligne de commande. Si un troisième argument (un entier) est fourni, il est utilisé comme valeur initiale de buflen. Si getservbyport_r() échoue avec l'erreur ERANGE, le programme recommence avec une taille de tampon plus grande. La session shell suivante montre des exemples d'utilisation.


$ ./a.out 7 tcp 1
ERANGE! Retrying with larger buffer
getservbyport_r() returned: 0 (success)  (buflen=87)
s_name=echo; s_proto=tcp; s_port=7; aliases=
$ ./a.out 77777 tcp
getservbyport_r() returned: 0 (success)  (buflen=1024)
Call failed/record not found

#define _GNU_SOURCE
#include <ctype.h>
#include <netdb.h>
#include <stdlib.h>
#include <stdio.h>
#include <errno.h>
#include <string.h>
#define MAX_BUF 10000
int
main(int argc, char *argv[])
{

int buflen, erange_cnt, port, s;
struct servent result_buf;
struct servent *result;
char buf[MAX_BUF];
char *protop;
if (argc < 3) {
printf("Usage: %s port-num proto-name [buflen]\n", argv[0]);
exit(EXIT_FAILURE);
}
port = htons(atoi(argv[1]));
protop = (strcmp(argv[2], "null") == 0 ||
strcmp(argv[2], "NULL") == 0) ? NULL : argv[2];
buflen = 1024;
if (argc > 3)
buflen = atoi(argv[3]);
if (buflen > MAX_BUF) {
printf("Exceeded buffer limit (%d)\n", MAX_BUF);
exit(EXIT_FAILURE);
}
erange_cnt = 0;
do {
s = getservbyport_r(port, protop, &result_buf,
buf, buflen, &result);
if (s == ERANGE) {
if (erange_cnt == 0)
printf("ERANGE! Retrying with larger buffer\n");
erange_cnt++;
/* Increment a byte at a time so we can see exactly
what size buffer was required. */
buflen++;
if (buflen > MAX_BUF) {
printf("Exceeded buffer limit (%d)\n", MAX_BUF);
exit(EXIT_FAILURE);
}
}
} while (s == ERANGE);
printf("getservbyport_r() returned: %s (buflen=%d)\n",
(s == 0) ? "0 (success)" : (s == ENOENT) ? "ENOENT" :
strerror(s), buflen);
if (s != 0 || result == NULL) {
printf("Call failed/record not found\n");
exit(EXIT_FAILURE);
}
printf("s_name=%s; s_proto=%s; s_port=%d; aliases=",
result_buf.s_name, result_buf.s_proto,
ntohs(result_buf.s_port));
for (char **p = result_buf.s_aliases; *p != NULL; p++)
printf("%s ", *p);
printf("\n");
exit(EXIT_SUCCESS); }

getservent(3), services(5)

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 GNU