RTNETLINK(7) Manuel du programmeur Linux RTNETLINK(7)

rtnetlink – Socket de routage de Linux

#include <asm/types.h>
#include <linux/netlink.h>
#include <linux/rtnetlink.h>
#include <sys/socket.h>
rtnetlink_socket = socket(AF_NETLINK, int type_socket, NETLINK_ROUTE);

rtnetlink permet de lire et modifier les tables de routage du noyau. Cela permet à divers sous-systèmes du noyau de communiquer entre eux, bien que cette utilisation ne soit pas documentée ici, et de communiquer avec les programmes de l'espace utilisateur. Les routes réseau, les adresses IP, les paramètres de liaison, la configuration du voisinage, la discipline de file d’attente, les classes de trafic et les classes de paquet peuvent être configurés par le biais des sockets NETLINK_ROUTE. Cela est basé sur des messages netlink ; consultez netlink(7) pour plus d'informations.

Certains messages rtnetlink ont des attributs facultatifs après l'en-tête initial :


struct rtattr {

unsigned short rta_len; /* Longueur d’option */
unsigned short rta_type; /* Type d'option */
/* Les données suivent... */ };

Ces attributs ne doivent être manipulés qu'en utilisant les macros RTA_* ou libnetlink. Consultez rtnetlink(3).

rtnetlink est constitué de trois types de messages (en plus des messages netlink standard) :

Créer, supprimer ou obtenir des informations à propos d'une interface réseau spécifique. Ces messages contiennent une structure ifinfomsg suivie d'une série de structures rtattr.
struct ifinfomsg {

unsigned char ifi_family; /* AF_UNSPEC */
unsigned short ifi_type; /* Type périphérique */
int ifi_index; /* Indice interface */
unsigned int ifi_flags; /* Attributs périphérique */
unsigned int ifi_change; /* Masque modificateur */ };
ifi_flags contient les attributs du périphérique ; consultez netdevice(7). ifi_index est l'indice unique de l'interface (depuis Linux 3.7, il est possible de fournir une valeur non nulle avec le message RTM_NEWLINK, créant un lien avec l’ifindex) donné. ifi_change est réservé pour un usage ultérieur et doit toujours valoir 0xFFFFFFFF.
Attributs de routage
rta_type Type de valeur Description
IFLA_UNSPEC - non précisé
IFLA_ADDRESS adresse matérielle adresse L2 d’interface
IFLA_BROADCAST adresse matérielle adresse L2 de diffusion
IFLA_IFNAME chaîne ASCIIZ nom de périphérique
IFLA_MTU entier non signé MTU du périphérique
IFLA_LINK int type de lien
IFLA_QDISC chaîne ASCIIZ mécanismes de file d'attente
IFLA_STATS voir ci‐dessous statistiques d’interface
Le type de données pour IFLA_STATS est struct rtnl_link_stats (struct net_device_stats dans les noyaux Linux 2.4 et antérieurs).
Ajouter, supprimer ou obtenir des informations sur une adresse IP associée à une interface. Sous Linux 2.2, une interface peut gérer plusieurs adresses IP, ce qui remplace le concept d'alias de périphérique de Linux 2.0. Dans Linux 2.2, ces messages prennent en charge les adresses IPv4 et IPv6. Ils contiennent une structure ifaddrmsg, suivie éventuellement par des attributs de routage rtattr.
struct ifaddrmsg {

unsigned char ifa_family; /* Type adresse */
unsigned char ifa_prefixlen; /* Longueur préfixe adresse */
unsigned char ifa_flags; /* Attributs adresse */
unsigned char ifa_scope; /* Portée adresse */
unsigned int ifa_index; /* Indice interface */ };
ifa_family est le type de famille d'adresses (actuellement AF_INET ou AF_INET6), ifa_prefixlen est la longueur du masque d'adresse s'il est défini pour la famille (comme avec IPv4), ifa_scope est la portée de l'adresse, ifa_index est l'indice de l'interface associée à l'adresse. ifa_flags est un attribut composé de IFA_F_SECONDARY pour une adresse secondaire (les anciens alias d'interface), IFA_F_PERMANENT pour une adresse permanente configurée par l'utilisateur et d'autres indicateurs non documentés.
Attributs
rta_type Type de valeur Description
IFA_UNSPEC - non précisé
IFA_ADDRESS adresse brute de protocole adresse d’interface
IFA_LOCAL adresse brute de protocole adresse locale
IFA_LABEL chaîne ASCIIZ nom de l'interface
IFA_BROADCAST adresse brute de protocole adresse de diffusion
IFA_ANYCAST adresse brute de protocole adresse anycast
IFA_CACHEINFO struct ifa_cacheinfo informations d’adresse
Créer, supprimer ou obtenir des informations à propos d'une route réseau. Ces messages contiennent une structure rtmsg suivie d'une séquence éventuelle de structures rtattr. Pour RTM_GETROUTE, mettre rtm_dst_len et rtm_src_len à 0 signifie obtenir toutes les entrées pour la table de routage indiquée. Pour les autres champs, sauf rtm_table et rtm_protocol, 0 est le symbole générique signifiant « toutes valeurs ».
struct rtmsg {

unsigned char rtm_family; /* Famille d'adresses de la route */
unsigned char rtm_dst_len; /* Longueur destination */
unsigned char rtm_src_len; /* Longueur source */
unsigned char rtm_tos; /* Filtre TOS */
unsigned char rtm_table; /* ID table de routage ;
voir RTA_TABLE ci-dessous */
unsigned char rtm_protocol; /* Protocole de routage ;
voir ci-dessous */
unsigned char rtm_scope; /* Voir ci-dessous */
unsigned char rtm_type; /* Voir ci-dessous */
unsigned int rtm_flags; };
rtm_type Type de route
RTN_UNSPEC route inconnue
RTN_UNICAST passerelle ou route directe
RTN_LOCAL route d’interface locale
RTN_BROADCAST route de diffusion locale (envoi en broadcast)
RTN_ANYCAST route de diffusion locale (envoi en unicast)
RTN_MULTICAST route multicast
RTN_BLACKHOLE route d'abandon de paquets
RTN_UNREACHABLE destination inaccessible
RTN_PROHIBIT route de rejet de paquets
RTN_THROW continuer la recherche de routage dans une autre table
RTN_NAT règle de traduction d'adresse réseau
RTN_XRESOLVE référence à une résolution externe (non implémentée)
rtm_protocol Origine de la route
RTPROT_UNSPEC inconnue
RTPROT_REDIRECT définie par une redirection ICMP (inutilisée actuellement)
RTPROT_KERNEL définie par le noyau
RTPROT_BOOT obtenue pendant le démarrage
RTPROT_STATIC définie par l'administrateur

Les valeurs plus grandes que RTPROT_STATIC ne sont pas interprétées par le noyau et servent d'information utilisateur. Elles permettent de marquer la source de l’information de routage ou de faire une distinction entre plusieurs démons de routage. Consultez <linux/rtnetlink.h> pour les identificateurs des démons de routage déjà affectés.

rtm_scope est la distance à la destination :
RT_SCOPE_UNIVERSE route globale
RT_SCOPE_SITE route interne dans le système autonome local
RT_SCOPE_LINK route sur ce lien
RT_SCOPE_HOST route sur l'hôte local
RT_SCOPE_NOWHERE destination inexistante

Les valeurs entre RT_SCOPE_UNIVERSE et RT_SCOPE_SITE sont disponibles pour l'utilisateur.

Le champ rtm_flags prend les significations suivantes :
RTM_F_NOTIFY si la route change, notifier l'utilisateur à l’aide de rtnetlink
RTM_F_CLONED la route est clonée depuis une autre route
RTM_F_EQUALIZE répartiteur multichemin (pas encore implémenté)

rtm_table indique la table de routage

RT_TABLE_UNSPEC table de routage non spécifiée
RT_TABLE_DEFAULT table par défaut
RT_TABLE_MAIN table principale
RT_TABLE_LOCAL table locale

L'utilisateur peut affecter à son gré les valeurs entre RT_TABLE_UNSPEC et RT_TABLE_DEFAULT.

Attributs
rta_type Type de valeur Description
RTA_UNSPEC - ignoré
RTA_DST adresse de protocole adresse de destination de la route
RTA_SRC adresse de protocole adresse de source de la route
RTA_IIF int indice de l’interface d'entrée
RTA_OIF int indice de l’interface de sortie
RTA_GATEWAY adresse de protocole passerelle de la route
RTA_PRIORITY int priorité de la route
RTA_PREFSRC adresse de protocole adresse de la route préférée
RTA_METRICS int métrique de la route
RTA_MULTIPATH données multichemin nexthop (voir ci-dessous)
RTA_PROTOINFO abandonné
RTA_FLOW int domaine de route
RTA_CACHEINFO struct rta_cacheinfo (voir linux/rtnetlink.h)
RTA_SESSION abandonné
RTA_MP_ALGO abandonné
RTA_TABLE int ID de table de routage ; si défini rtm_table est ignoré
RTA_MARK int
RTA_MFC_STATS struct rta_mfc_stats (voir linux/rtnetlink.h)
RTA_VIA struct rtvia passerelle dans un AF différent (voir ci-dessous)
RTA_NEWDST adresse de protocole modification adresse de destination de paquet
RTA_PREF char préférence de routeur IPv6 RFC4191 (voir ci-dessous)
RTA_ENCAP_TYPE short type d’encapsulation pour lwtunnels (voir ci-dessous)
RTA_ENCAP défini par RTA_ENCAP_TYPE
RTA_EXPIRES int délai d’expiration de routes IPv6 (en seconde)
RTA_MULTIPATH contient plusieurs instances groupées de struct rtnexthop avec des RTA imbriqués (RTA_GATEWAY) :

struct rtnexthop {

unsigned short rtnh_len; /* Long. de struct. + long.
de RTA */
unsigned char rtnh_flags; /* Indicateurs (voir
linux/rtnetlink.h) */
unsigned char rtnh_hops; /* Priorité nexthop */
int rtnh_ifindex; /* Indice interface pour
ce nexthop */ }

Il existe un tas de macros RTNH_* similaires aux macros RTA_* et NLHDR_* utiles pour gérer ces structures.

struct rtvia {

unsigned short rtvia_family;
unsigned char rtvia_addr[0]; };

rtvia_addr est l’adresse, rtvia_family est son type de famille.
RTA_PREF peut contenir les valeurs ICMPV6_ROUTER_PREF_LOW, ICMPV6_ROUTER_PREF_MEDIUM et ICMPV6_ROUTER_PREF_HIGH définies dans <linux/icmpv6.h>.
RTA_ENCAP_TYPE peut contenir les valeurs LWTUNNEL_ENCAP_MPLS, LWTUNNEL_ENCAP_IP, LWTUNNEL_ENCAP_ILA ou LWTUNNEL_ENCAP_IP6 définies dans <linux/lwtunnel.h>.
Fournissez ces valeurs !
Ajouter, supprimer ou obtenir des informations sur le voisinage d'un élément de table (p.ex. : une entrée ARP). Le message contient une structure ndmsg.
struct ndmsg {

unsigned char ndm_family;
int ndm_ifindex; /* Indice d’interface */
__u16 ndm_state; /* État */
__u8 ndm_flags; /* Indicateurs */
__u8 ndm_type; }; struct nda_cacheinfo {
__u32 ndm_confirmed;
__u32 ndm_used;
__u32 ndm_updated;
__u32 ndm_refcnt; };
ndm_state est un masque de bits des états suivants :
NUD_INCOMPLETE une entrée de cache en cours de résolution
NUD_REACHABLE une entrée de cache en vigueur confirmée
NUD_STALE une entrée de cache expirée
NUD_DELAY une entrée de cache en attente de temporisateur
NUD_PROBE une entrée de cache en cours d’examen
NUD_FAILED une entrée de cache non valable
NUD_NOARP un périphérique sans cache de destination
NUD_PERMANENT une entrée statique

Les valeurs autorisées pour ndm_flags sont :

NTF_PROXY une entrée ARP de mandataire
NTF_ROUTER un routeur IPv6

La structure rtattr prend les significations suivantes pour le champ rta_type :

NDA_UNSPEC type inconnu
NDA_DST une adr. de dest. de la couche de réseau du cache de voisinage
NDA_LLADDR une adresse de couche de liaison du cache de voisinage
NDA_CACHEINFO statistiques sur le cache

Si le champ rta_type vaut NDA_CACHEINFO, alors un en-tête struct nda_cacheinfo suit.

Ajouter, supprimer ou rechercher une règle de routage. Utilise une struct rtmsg.
Ajouter, supprimer ou rechercher une discipline de file d'attente. Le message contient une structure struct tcmsg qui peut être suivie par une série d'attributs.
struct tcmsg {

unsigned char tcm_family;
int tcm_ifindex; /* Indice d’interface */
__u32 tcm_handle; /* Gestion qdisc */
__u32 tcm_parent; /* Qdisc parent */
__u32 tcm_info; };
Attributs
rta_type Type de valeur Description
TCA_UNSPEC - non précisé
TCA_KIND chaîne ASCIIZ nom de la discipline de file d'attente
TCA_OPTIONS séquence d’octets options spécifiques qdisc suivent
TCA_STATS struct tc_stats statistiques qdisc
TCA_XSTATS spécifique qdisc statistiques spécifiques au module
TCA_RATE struct tc_estimator limite de taux

De plus, d'autres attributs spécifiques au module Qdisc sont possibles. Pour plus d'informations, voir les fichiers d'en-tête appropriés.

Ajouter, supprimer ou rechercher une classe de trafic. Ces messages contiennent une struct tcmsg décrite plus haut.
Ajouter, supprimer ou obtenir des informations sur un filtre de trafic. Ces messages contiennent une struct tcmsg décrite plus haut.

rtnetlink est une nouveauté de Linux 2.2.

Cette page de manuel est incomplète.

cmsg(3), rtnetlink(3), ip(7), netlink(7)

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Paul Guillonneau <guillonneau.jeanpaul@free.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 Linux