REXEC(3) Manuel du programmeur Linux REXEC(3)

rewec, rexec_af - Renvoyer un flux sur une commande distante

#include <netdb.h>
int rexec(char **restrict ahost, int inport,
          const char *restrict user, const char *restrict passwd,
          const char *restrict cmd, int *restrict fd2p);
int rexec_af(char **restrict ahost, int inport,
          const char *restrict user, const char *restrict passwd,
          const char *restrict cmd, int *restrict fd2p,
          sa_family_t af);

rexec(), rexec_af():


Since glibc 2.19:
_DEFAULT_SOURCE
In glibc up to and including 2.19:
_BSD_SOURCE

Cette interface est rendue obsolète par rcmd(3).

La fonction rexec() cherche l'hôte *ahost en utilisant gethostbyname(3), elle renvoie -1 si l'hôte n'existe pas. Sinon, *ahost est configuré avec le nom standard de l'hôte. Si un nom d'utilisateur et un mot de passe sont également indiqués, ils sont utilisés pour s'authentifier sur l'hôte ; autrement, les informations appropriées sont recherchée dans l'environnement puis dans le fichier .netrc situé dans le répertoire personnel de l'utilisateur. Si cela échoue, les informations sont demandées à l'utilisateur.

Le port inport indique le port Internet DARPA qui sera utilisé pour la connexion ; l'appel getservbyname("exec", "tcp") (consultez getservent(3)) renverra un pointeur sur une structure qui contient le port nécessaire. Le protocole de la connexion est décrit en détails dans rexecd(8).

If the connection succeeds, a socket in the Internet domain of type SOCK_STREAM is returned to the caller, and given to the remote command as stdin and stdout. If fd2p is nonzero, then an auxiliary channel to a control process will be setup, and a file descriptor for it will be placed in *fd2p. The control process will return diagnostic output from the command (unit 2) on this channel, and will also accept bytes on this channel as being UNIX signal numbers, to be forwarded to the process group of the command. The diagnostic information returned does not include remote authorization failure, as the secondary connection is set up after authorization has been verified. If fd2p is 0, then the stderr (unit 2 of the remote command) will be made the same as the stdout and no provision is made for sending arbitrary signals to the remote process, although you may be able to get its attention by using out-of-band data.

La fonction rexec() fonctionne en IPv4 (AF_INET). En revanche, la fonction rexec_af() fournit un argument supplémentaire, af, qui permet à l'appelant de sélectionner le protocole. Cet argument peut être indiqué comme AF_INET, AF_INET6 ou AF_UNSPEC (pour permettre à l'implémentation de sélectionner le protocole).

La fonction rexec_af() a été ajoutée dans la version 2.2 de la glibc.

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).

Interface Attribut Valeur
rexec(), rexec_af() Sécurité des threads MT-Unsafe

These functions are not in POSIX.1. The rexec() function first appeared in 4.2BSD, and is present on the BSDs, Solaris, and many other systems. The rexec_af() function is more recent, and less widespread.

La fonction rexec() envoie des mots de passe non chiffrés sur le réseau.

Le service sous-jacent est considéré comme un gros trou de sécurité et ne devrait pas être activé sur bien des machines ; consultez rexecd(8) pour plus d'explications.

rcmd(3), rexecd(8)

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 Linux