PERFMONCTL(2) Manuel du programmeur Linux PERFMONCTL(2)

perfmonctl - Interface à l'unité de surveillance des performances IA-64

#include <syscall.h>
#include <perfmon.h>
long perfmonctl(int fd, int cmd, void *arg, int narg);

Note : il n'existe pas d'enveloppe pour cet appel système dans la glibc ; voir NOTES.

L'appel système perfmonctl() spécifique à IA-64 fournit une interface à la PMU (unité de surveillance des performances). La PMU est constituée de registres PMD (données de surveillance des performances) et de registres PMC (contrôle de surveillance des performances) qui rassemblent des statistiques sur le matériel.

perfmonctl() applique l'opération cmd aux arguments d'entrée indiqués par arg. Le nombre d'arguments est défini par narg. L'argument fd indique le contexte perfmon sur lequel opérer.

Les valeurs possibles pour cmd sont :

perfmonctl(int fd, PFM_CREATE_CONTEXT, pfarg_context_t *ctxt, 1);
Définir un contexte.
Le paramètre fd est ignoré. Un nouveau contexte perfmon est créé comme indiqué dans ctxt et son descripteur de fichier est renvoyé dans ctxt->ctx_fd.
Le descripteur de fichier peut être utilisé dans les appels suivants de perfmonctl() et peut être utilisé pour des notifications d'événement (type pfm_msg_t) en utilisant read(2). Le descripteur de fichier est surveillable en utilisant select(2), poll(2) et epoll(7).
Le contexte peut être détruit en appelant close(2) sur le descripteur de fichier.
perfmonctl(int fd, PFM_WRITE_PMCS, pfarg_reg_t *pmcs, n);
Définir les registres PMC.
perfmonctl(int fd, PFM_WRITE_PMDS, pfarg_reg_t *pmds, n);
Définir les registres PMD.
perfmonctl(int fd, PFM_READ_PMDS, pfarg_reg_t *pmds, n);
Lire les registres PMD.
perfmonctl(int fd, PFM_START, NULL, 0);
Commencer la surveillance.
perfmonctl(int fd, PFM_STOP, NULL, 0);
Arrêter la surveillance.
perfmonctl(int fd, PFM_LOAD_CONTEXT, pfarg_load_t *largs, 1);
Attacher le contexte à un thread.
perfmonctl(int fd, PFM_UNLOAD_CONTEXT, NULL, 0);
Détacher le contexte d'un thread.
perfmonctl(int fd, PFM_RESTART, NULL, 0);
Redémarrer la surveillance après avoir reçu une notification de dépassement.
perfmonctl(int fd, PFM_GET_FEATURES, pfarg_features_t *arg, 1);
perfmonctl(int fd, PFM_DEBUG, val, 0);
Si val est non nul, activer le mode de débogage, sinon le désactiver.
perfmonctl(int fd, PFM_GET_PMC_RESET_VAL, pfarg_reg_t *req, n);
Réinitialiser les registres PMC aux valeurs par défaut.

perfmonctl() returns zero when the operation is successful. On error, -1 is returned and errno is set to indicate the error.

perfmonctl() was added in Linux 2.4; it was removed in Linux 5.10.

perfmonctl() est spécifique à Linux et n'est disponible que sur l'architecture IA-64.

This system call was broken for many years, and ultimately removed in Linux 5.10.

Glibc does not provide a wrapper for this system call; on kernels where it exists, call it using syscall(2).

gprof(1)

La spécification d'interface perfmon2

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 Linux