HOSTNAME(7) Manuel du programmeur Linux HOSTNAME(7)

hostname – Description de la résolution de noms

Un nom d’hôte est un domaine, où un domaine est une liste hiérarchique de sous-domaines séparés par des points. Par exemple la machine « monet », dans le sous-domaine « example » du domaine « com » est représentée par « monet.example.com ».

Chaque élément du nom d’hôte doit avoir une longueur de 1 à 63 caractères et le nom d’hôte entier, y compris les points, peut se composer d’au plus 253 caractères. Les caractères autorisés pour le nom d’hôte sont les lettres ASCII(7) de a à z, les chiffres de 0 à 9 et le trait d’union (-). Un nom de fichier ne peut pas commencer par un trait d’union.

Le nom d’hôte est souvent utilisé par un programme réseau, client ou serveur, qui doit en général traduire le nom en une adresse utilisable. Cette tâche est habituellement réalisée par getaddrinfo(3) ou par la fonction obsolète gethostbyname(3).

Un nom d’hôte est résolu par le cadriciel NSS dans la glibc selon la valeur de l'entrée hosts du fichier de configuration nsswitch.conf. Le résolveur de nom basé sur DNS (dans le module dns du service NSS) le résout de la façon suivante.

Si le nom n'est constitué que d'un seul composant, c'est-à-dire qu'il ne contient pas de point, et si la variable d'environnement HOSTALIASES contient le nom d'un fichier, ce dernier est parcouru à la recherche d'une chaîne correspondant au nom d'hôte. Le fichier doit être constitué de lignes composées de deux chaînes séparées par des caractères blancs, la première est l'alias du nom d'hôte et la seconde est le nom complet de l'hôte à substituer à l'alias. Si une correspondance (sans distinction de casse) est trouvée entre le nom d'hôte à résoudre et le premier champ d'une ligne, le nom de substitution est utilisé sans traitement supplémentaire.

Si le nom d'hôte original se termine par un point, ce dernier est enlevé et le nom restant est recherché sans traitement supplémentaire.

Si le nom d'entrée ne se termine pas par un point, il est recherché en parcourant une liste de domaines jusqu'à ce qu'une correspondance apparaisse. La liste de recherche par défaut inclut le domaine local, puis son domaine parent avec au moins deux composants de nom (le plus long d'abord). Par exemple, dans le domaine cs.example.com, le nom lithium.cchem sera d'abord recherché en tant que lithium.cchem.cs.example, puis comme lithium.cchem.example.com. En revanche, lithium.cchem.com ne sera pas essayé, car il ne reste qu'un seul composant du domaine local. Le chemin de recherche peut être modifié par un fichier de configuration générale pour le système (consultez resolver(5)).

getaddrinfo(3), gethostbyname(3), nsswitch.conf(5), resolver(5), mailaddr(7), named(8)

IETF RFC 1123

IETF RFC 1178

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Paul Guillonneau <guillonneau.jeanpaul@free.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

9 mai 2019 Linux