GAMMA(3) Manuel du programmeur Linux GAMMA(3)

gamma, gammaf, gammal - Logarithme de la fonction Gamma

#include <math.h>
double gamma(double x);
float gammaf(float x);
long double gammal(long double x);

Éditer les liens avec -lm.

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

gamma() :


_XOPEN_SOURCE
|| /* Since glibc 2.19: */ _DEFAULT_SOURCE
|| /* Glibc <= 2.19: */ _BSD_SOURCE || _SVID_SOURCE

gammaf(), gammal() :


_XOPEN_SOURCE >= 600 || (_XOPEN_SOURCE && _ISOC99_SOURCE)
|| /* Since glibc 2.19: */ _DEFAULT_SOURCE
|| /* Glibc <= 2.19: */ _BSD_SOURCE || _SVID_SOURCE

Ces fonctions sont obsolètes : à la place, utilisez tgamma(3) ou lgamma(3), suivant le cas.

Pour la définition de la fonction Gamma, consultez tgamma(3).

La libm de BSD 4.4 et de certaines versions de FreeBSD avait une fonction gamma() qui calculait la fonction Gamma, comme on s'y attend.

La glibc a une fonction gamma() qui est équivalente à lgamma(3) et qui calcule le logarithme népérien (ou naturel) de la fonction Gamma.

Consultez lgamma(3).

Consultez lgamma(3).

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).

Interface Attribut Valeur
gamma(), gammaf(), gammal() Sécurité des threads MT-Unsafe race:signgam

Because of historical variations in behavior across systems, this function is not specified in any recent standard. It was documented in SVID 2.

BSD 4.2 avait une fonction gamma() qui calculait ln(|Gamma(|x|)|), laissant le signe de Gamma(|x|) dans l'entier externe signgam. Dans BSD 4.3, le nom a été modifié en lgamma(3), et la page de manuel promettait :


"Un jour où l'autre, le nom gamma sera réhabilité et utilisé pour la fonction Gamma."

Cela est vraiment arrivé dans BSD 4.4 où gamma() calcule la fonction Gamma (sans effet sur signgam). Toutefois, cela est venu trop tard, et maintenant nous avons tgamma(3), la vraie fonction gamma (Ndt : « true gamma »).

lgamma(3), signgam(3), tgamma(3)

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org> et Cédric Boutillier <cedric.boutillier@gmail.com>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 GNU