FWIDE(3) Manuel du programmeur Linux FWIDE(3)

fwide - Définir et déterminer les orientations d'un flux FILE

#include <wchar.h>
int fwide(FILE *stream, int mode);
Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

fwide() :


_XOPEN_SOURCE >= 500 || _ISOC99_SOURCE
|| _POSIX_C_SOURCE >= 200112L

Lorsque mode vaut zéro, la fonction fwide() détermine l'orientation du flux stream. Elle renvoie une valeur positive si stream est orienté caractères larges, c'est-à-dire si les entrées-sorties par caractères larges sont autorisées, mais pas celles par octet. Elle renvoie une valeur négative si stream est orienté octets, c'est-à-dire si les entrées-sorties par octet sont autorisées, mais pas celles par caractères larges. Elle renvoie zéro si stream n'a pas encore d'orientation. Dans ce cas, l'opération d'entrée-sortie suivante peut changer son orientation (octet s'il s'agit d'une opération normale, caractères larges si c'est une opération avec des caractères larges).

une fois qu'un flux a une orientation, elle ne peut pas être changée, et persistera jusqu'à sa fermeture.

Quand le mode est non nul, la fonction fwide() essaye d'abord de définir l'orientation correspondante du flux stream (caractères larges si le mode est supérieur à 0, octets s'il est négatif). Puis elle renvoie une valeur correspondant à l'orientation réelle, comme précédemment.

La fonction fwide() renvoie l'orientation du flux, après l'avoir éventuellement modifiée. Une valeur de retour positive représente une orientation caractères larges, une valeur de retour négative représente une orientation octets, et une valeur de retour nulle représente une orientation non définie.

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008, C99.

Une sortie en caractères larges dans un flux orienté octets peut être réalisée avec la fonction fprintf(3) en utilisant les directives %lc et %ls.

Les sorties orientées caractères dans un flux orienté caractères larges sont possibles en utilisant les directives %c et %s de la fonction fwprintf(3).

fprintf(3), fwprintf(3)

Cette page fait partie de la publication 5.13 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org>, Jean-Baptiste Holcroft <jean-baptiste@holcroft.fr> et Grégoire Scano <gregoire.scano@malloc.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

22 mars 2021 GNU