FMTMSG(3) Manuel du programmeur Linux FMTMSG(3)

fmtmsg - Afficher des messages d'erreur formatés

#include <fmtmsg.h>
int fmtmsg(long classification, const char *étiquette,
           int sévérité, const char *texte,
           const char *action, const char *ancre);

Cette fonction affiche un message décrit par ses arguments sur le(s) périphérique(s) spécifié(s) par le paramètre classification. Pour les messages écrits sur stderr, le format dépend de la variable d'environnement MSGVERB.

Le paramètre étiquette identifie la source du message. La chaîne doit être composée de deux parties séparées par le caractère deux-points « : », où la première partie ne comporte pas plus de 10 caractères et la seconde, pas plus de 14.

Le paramètre texte décrit la condition de l'erreur.

Le paramètre action décrit les étapes possibles pour échapper à l'erreur. Si elle est affichée, elle sera préfixée par «TO FIX: ».

Le paramètre ancre est une référence à la documentation en ligne où l'on pourra trouver plus d'informations. Il devrait contenir la valeur étiquette et un numéro d'identification unique.

Chacun des paramètres peut avoir une valeur factice. La valeur de classification factice MM_NULLMC (0L) ne spécifie aucune sortie, ainsi, rien n'est affiché. La valeur de sévérité factice NO_SEV (0) signifie qu'aucune sévérité n'est fournie. Les valeurs MM_NULLLBL, MM_NULLTXT, MM_NULLACT et MM_NULLTAG sont des synonymes de ((char *) 0), la chaîne vide et MM_NULLSEV sont un synonyme de NO_SEV.

Le paramètre classification est la somme des valeurs décrivant 4 types d'informations.

La première valeur définit le canal de sortie.

MM_PRINT
Sortie sur stderr.
MM_CONSOLE
Sortie sur la console du système.
MM_PRINT | MM_CONSOLE
Sortie sur les deux.

La deuxième valeur est la source de l'erreur :

MM_HARD
Une erreur matérielle est survenue.
MM_FIRM
Une erreur de micrologiciel (« firmware ») est survenue.
MM_SOFT
Une erreur logicielle est survenue.

La troisième valeur encode le détecteur du problème :

MM_APPL
L'erreur a été détectée par une application.
MM_UTIL
L'erreur a été détectée par un utilitaire.
MM_OPSYS
L'erreur a été détectée par le système d'exploitation.

La quatrième valeur indique la gravité de l'incident :

MM_RECOVER
L'erreur est récupérable.
MM_NRECOV
L'erreur n'est pas récupérable.

Le paramètre sévérité peut prendre l'une des valeurs suivantes :
MM_NOSEV
Aucune sévérité ne sera affichée.
MM_HALT
Cette valeur est affichée en tant que HALT.
MM_ERROR
Cette valeur est affichée en tant que ERROR.
MM_WARNING
Cette valeur est affichée en tant que WARNING.
MM_INFO
Cette valeur est affichée en tant que INFO.

Les valeurs numériques sont comprises entre 0 et 4. L'utilisation de addseverity(3) ou de la variable d'environnement SEV_LEVEL vous permet d'ajouter plus de niveaux et d'afficher plus de messages.

La fonction peut retourner quatre valeurs :
MM_OK
Tout s'est bien passé.
MM_NOTOK
Échec complet.
MM_NOMSG
Erreur lors de l'écriture sur stderr.
MM_NOCON
Erreur lors de l'écriture sur la console.

La variable d'environnement MSGVERB (« verbosité du message ») peut être utilisée pour supprimer des parties de la sortie vers stderr (cela n'a pas d'influence sur la sortie vers la console). Lorsque cette variable est définie, qu'elle est non vide et qu’elle est une liste de mots clés autorisés séparés par le caractère deux-points, seules les parties du message correspondant à ces mots clés seront affichées. Les mots-clés autorisés sont « label » pour l'étiquette, « severity » pour la sévérité, « text » pour le texte, « action » et « tag » pour l'ancre.

La variable d'environnement SEV_LEVEL peut être utilisée afin d'introduire de nouveaux niveaux de sévérité. Par défaut, seuls les cinq niveaux de sévérité décrits précédemment sont disponibles. Toute autre valeur numérique fera que la fonction fmtmsg() n'affichera rien. Si l'utilisateur positionne SEV_LEVEL avec un format comme

SEV_LEVEL=[description[:description[:...]]]

dans l'environnement du processus avant le premier appel à fmtmsg() où chaque description est de la forme

sévérité, niveau, chaîne

alors fmtmsg() acceptera également les valeurs indiquées pour le niveau (en plus des niveaux standard 0-4), et utilisera la chaîne indiquée lorsqu'un tel niveau surviendra.

La partie « sévérité » n'est pas utilisée par fmtmsg() mais elle doit être présente. La partie « niveau » est la représentation alphabétique d'un nombre. La valeur numérique doit être un nombre strictement supérieur à 4. Cette valeur doit être utilisée dans le paramètre « sévérité » de fmtmsg() pour sélectionner cette classe. Il n'est pas possible de surcharger les classes prédéfinies. La partie « chaîne » est la chaîne qui sera affichée lorsqu'un message de cette classe est traité par fmtmsg().

fmtmsg() est fournie par la glibc depuis la version 2.1.

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
fmtmsg() Sécurité des threads glibc >= 2.16 : MT-Safe glibc < 2.16 : MT-UNsafe

Avant glibc 2.16, la fonction fmtmsg() utilisait une variable statique non protégée, et n’était donc pas sûre dans un contexte multithread.

Depuis glibc 2.16, la fonction fmtmsg() utilise un verrou de protection de la variable statique, donc elle est sûre dans un contexte multithread.

Les fonctions fmtmsg() et addseverity(3) ainsi que les variables d'environnement MSGVERB et SEV_LEVEL proviennent de System V.

La fonction fmtmsg() et la variable d'environnement MSGVERB sont conformes à POSIX.1-2001 et POSIX.1-2008.

Les pages de manuel System V et UnixWare disent que ces fonctions ont été remplacées par « pfmt() » et « addsev() » ou par « pfmt() », « vpfmt() », « lfmt() » et « vlfmt() » et seront supprimées par la suite.

#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>
#include <fmtmsg.h>
int
main(void)
{
    long class = MM_PRINT | MM_SOFT | MM_OPSYS | MM_RECOVER;
    int err;
    err = fmtmsg(class, "util-linux : mount", MM_ERROR,
                "option de montage inconnue", "Consultez mount(8).",
                "util-linux : mount : 017");
    switch (err) {
    case MM_OK:
        break;
    case MM_NOTOK:
        printf("Rien à afficher\n");
        break;
    case MM_NOMSG:
        printf("Rien à afficher sur stderr\n");
        break;
    case MM_NOCON:
        printf("Pas de sortie sur la console\n");
        break;
    default:
        printf("Erreur inconnue de fmtmsg()\n");
    }
    exit(EXIT_SUCCESS);
}

La sortie devrait être :


util-linux : mount : ERROR : option de montage inconnue
TO FIX : consultez mount(8). util-linux : mount : 017

et après


MSGVERB=text:action; export MSGVERB

la sortie devient :


option de montage inconnue
TO FIX : consultez mount(8).

addseverity(3), perror(3)

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org>, David Prévot <david@tilapin.org>, Frédéric Hantrais <fhantrais@gmail.com> et Grégoire Scano <gregoire.scano@malloc.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

9 juin 2020