END(3) Manuel du programmeur Linux END(3)

etext, edata, end - Fin des segments de programme

extern etext;
extern edata;
extern end;

Les adresses de ces symboles indiquent la fin de différents segments du programme :
etext
La première adresse après la fin du segment de texte (le code du programme).
edata
La première adresse après la fin du segment des données initialisées.
end
La première adresse après la fin du segment des données non initialisées (également connu comme le segment BSS).

Bien que ces symboles aient été fournis depuis longtemps par la plupart des systèmes UNIX, ils ne sont pas standard ; utilisez les avec précaution.

Le programme doit déclarer explicitement ces symboles ; ils ne sont définis dans aucun fichier d'en-têtes.

Sur certains systèmes, les noms de ces symboles sont précédé d'un tiret-bas : _etext, _edata et _end. Ces symboles sont également définis pour les programmes compilés sous Linux.

Au début de l'exécution du programme, l’interruption de programme se trouve quelque part près de &end (peut-être au début de la page qui suit). Cependant, l’interruption de programme se déplacera au fur et à mesure que de la mémoire est allouée avec brk(2) ou malloc(3). Utilisez sbrk(2) avec un paramètre nul pour trouver la valeur actuelle de l’interruption de programme.

Lors de son exécution, le programme affiche les résultats suivants :


$ ./a.out
First address past:
    program text (etext)       0x8048568
    initialized data (edata)   0x804a01c
    uninitialized data (end)   0x804a024

#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>
extern char etext, edata, end; /* The symbols must have some type,
                                   or "gcc -Wall" complains */
int
main(int argc, char *argv[])
{
    printf("First address past:\n");
    printf("    program text (etext)      %10p\n", &etext);
    printf("    initialized data (edata)  %10p\n", &edata);
    printf("    uninitialized data (end)  %10p\n", &end);
    exit(EXIT_SUCCESS);
}

objdump(1), readelf(1), sbrk(2), elf(5)

Cette page fait partie de la publication 5.11 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

9 juin 2020 GNU