DUPLOCALE(3) Manuel du programmeur Linux DUPLOCALE(3)

duplocale - Dupliquer un objet de paramètres régionaux

#include <locale.h>
locale_t duplocale(locale_t locobj);
Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

duplocale() :

Depuis la glibc 2.10 :
_XOPEN_SOURCE >= 700
Avant la glibc 2.10 :
_GNU_SOURCE

La fonction duplocale() créée un duplicata de l’objet de paramètres régionaux référencé par locobj.

Si locobj est LC_GLOBAL_LOCALE, duplocale() crée un objet de paramètres régionaux contenant un copie des paramètres régionaux génériques déterminés par setlocale(3).

En cas de réussite, duplocale() renvoie un identifiant pour le nouvel objet de paramètres régionaux. En cas d’erreur, il renvoie (locale_t) 0 et définit errno pour indiquer la cause de l’erreur.

ENOMEM
Pas assez de mémoire pour créer l’objet de paramètres régionaux dupliqué.

La fonction duplocale() est apparue pour la première fois dans la version 2.3 de la bibliothèque C de GNU.

POSIX.1-2008.

La duplication de paramètres régionaux peut avoir les utilités suivantes :
  • créer une copie de l’objet de paramètres régionaux dans lequel au moins une catégorie est à modifier (en utilisant newlocale(3)) ;
  • obtenir un identifiant pour les paramètres régionaux actuels qui peut servir dans d’autres fonctions permettant d’utiliser un identifiant de paramètres régionaux, comme toupper_l(3). C’est réalisé en appliquant duplocale() à la valeur renvoyée par les appels suivants :
loc = uselocale((locale_t) 0);
This technique is necessary, because the above uselocale(3) call may return the value LC_GLOBAL_LOCALE, which results in undefined behavior if passed to functions such as toupper_l(3). Calling duplocale() can be used to ensure that the LC_GLOBAL_LOCALE value is converted into a usable locale object. See EXAMPLES, below.

Chaque objet de paramètres régionaux créé par duplocale() devrait être désalloué en utilisant freelocale(3).

Le programme suivant utilise uselocale(3) et duplocale() pour obtenir un identifiant pour les paramètres régionaux actuels qui sont ensuite passés à toupper_l(3). Le programme prend un argument en ligne de commande, une chaîne de caractères qui est convertie en majuscule et affichée sur la sortie standard. Voici un exemple d’utilisation :


$ ./a.out abc
ABC

#define _XOPEN_SOURCE 700
#include <ctype.h>
#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>
#include <locale.h>
#define errExit(msg)    do { perror(msg); exit(EXIT_FAILURE); \
                        } while (0)
int
main(int argc, char *argv[])
{
    locale_t loc, nloc;
    if (argc != 2) {
        fprintf(stderr, "Utilisation : %s chaîne\n", argv[0]);
        exit(EXIT_FAILURE);
    }
    /* Cette suite est nécessaire, parce que uselocale() pourrait
       renvoyer la valeur LC_GLOBAL_LOCALE, qui ne peut pas être
       passée comme un argument à toupper_l() */
    loc = uselocale((locale_t) 0);
    if (loc == (locale_t) 0)
        errExit("uselocale");
    nloc = duplocale(loc);
    if (nloc == (locale_t) 0)
        errExit("duplocale");
    for (char *p = argv[1]; *p; p++)
        putchar(toupper_l(*p, nloc));
    printf("\n");
    freelocale(nloc);
    exit(EXIT_SUCCESS);
}

freelocale(3), newlocale(3), setlocale(3), uselocale(3), locale(5), locale(7)

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

1 novembre 2020 Linux