DIR(1) Commandes de l'utilisateur DIR(1)

dir - Afficher le contenu de répertoires

dir [OPTION]... [FICHIER]...

Afficher les informations des FICHIERs (du répertoire courant par défaut). Les entrées sont triées alphabétiquement si aucune des options -cftuvSUX ou --sort n'est indiquée.

Les paramètres obligatoires pour les options de forme longue le sont aussi pour les options de forme courte.

-a, --all
inclure les entrées débutant par « . »
-A, --almost-all
omettre les fichiers « . » et « .. »
--author
avec -l, afficher l'auteur de chaque fichier
-b, --escape
afficher les caractères non graphiques sous la forme de caractères d’échappement de style C
--block-size=TAILLE
avec -l, ajuster les tailles avec TAILLE quand elles sont affichées ; par exemple « --block-size=M » ; voir le format de TAILLE ci-dessous
-B, --ignore-backups
omettre les entrées se terminant par « ~ »
-c
avec -lt, trier selon la date de modification « ctime » en l'affichant ; avec -l, trier selon le nom et afficher la date de modification ; sinon, trier selon la date de modification, de la plus récente à la plus ancienne
-C
afficher en colonnes
--color[=QUAND]
colorer la sortie ; QUAND peut être « always » (toujours, par défaut si rien n'est indiqué), « auto » (automatique) ou « never » (jamais) ; des renseignements complémentaires suivent ci-dessous
-d, --directory
afficher le nom des répertoires eux-mêmes, pas leur contenu
-D, --dired
créer une sortie adaptée au mode « dired » d'Emacs
-f
ne pas trier, activer les options -aU et désactiver les options -ls --color
-F, --classify
ajouter un caractère (parmi « */=>@| ») à chaque entrée
--file-type
similaire, mais sans ajouter « * »
--format=MODE
afficher selon le MODE across -x, commas -m, horizontal -x, long -l, single-column -1, verbose -l ou vertical -C
--full-time
identique à -l --time-style=full-iso
-g
identique à -l mais sans afficher le propriétaire
--group-directories-first
regrouper les répertoires avant les fichiers ;
peut être renforcé avec l'option --sort, mais l'utilisation de --sort=none (-U) désactive le regroupement
-G, --no-group
ne pas afficher le nom des groupes dans un format d'affichage long
-h, --human-readable
avec -l ou -s, afficher les tailles en format lisible (par exemple 1K, 234M, 2G, etc.)
--si
équivalent, en utilisant des puissances de 1000 et non de 1024
-H, --dereference-command-line
suivre les liens symboliques de la ligne de commande
--dereference-command-line-symlink-to-dir
suivre tous les liens symboliques en ligne de commande
qui pointent vers un répertoire
--hide=MOTIF
ne pas afficher les entrées implicites correspondant au MOTIF de l'interpréteur de commandes (écrasé par -a ou -A)
--hyperlink[=QUAND
noms des fichiers d'hyperliens ; QUAND peut être « always » (par défaut si rien n’est indiqué), « auto » ou « never »
--indicator-style=STYLE
ajouter au nom des entrées l'indicateur de STYLE : none (aucun, par défaut), slash (-p), file-type (--file-type) ou classify (-F)
-i, --inode
afficher le numéro d'index de chaque fichier
-I, --ignore=MOTIF
ne pas afficher les entrées implicites correspondant au MOTIF de l'interpréteur de commandes
-k, --kibibytes
blocs de 1024 octets par défaut pour l’occupation d’espace disque ; utilisé seulement avec -s et pour les totaux de répertoire
-l
utiliser un format d'affichage long
-L, --dereference
lors de l'affichage des entrées pointées par des liens symboliques, afficher les informations du fichier pointé par le lien plutôt que celles du lien lui-même
-m
remplir la largeur par une liste d'entrées séparées par des virgules
-n, --numeric-uid-gid
identique à -l mais en affichant les valeurs numériques des identifiants du propriétaire (UID) et du groupe (GID)
-N, --literal
afficher les noms d'entrées sans guillemets
-o
identique à -l, mais sans afficher l'information de groupe
-p, --indicator-style=slash
ajouter l'indicateur « / » aux répertoires
-q, --hide-control-chars
afficher « ? » à la place des caractères non graphiques
--show-control-chars
afficher les caractères non graphiques tels quels (comportement par défaut, à moins que le programme ne soit « ls » et la sortie un terminal)
-Q, --quote-name
mettre les noms d'entrées entre guillemets doubles
--quoting-style=MODE
utiliser le style citation MODE pour les noms d'entrées : literal, locale, shell, shell-always, shell-escape, shell-escape-always, c, escape (outrepasse la variable d'environnement QUOTING_STYLE)
-r, --reverse
inverser l'ordre du tri
-R, --recursive
afficher récursivement les sous-répertoires
-s, --size
afficher la taille allouée de chaque fichier en nombre de blocs
-S
trier selon la taille des fichiers en commençant par le plus gros
--sort=MODE
trier selon le MODE plutôt que selon le nom : none (aucun, -U), size (taille, -S), time (heure, -t), version (-v), extension (-X)
--time=MOT
modifier l'utilisation par défaut des dates de modification ; date d'accès : atime, access, use ; date de modification : ctime, status ; date de création : birth, creation ;
Avec -l, MOT détermine la date à afficher ; avec --sort=time, trier par MOT (en commençant par le plus récent)
--time-style=TIME_STYLE
format de la date/heure avec -l ; voir TIME_STYLE ci-dessous
-t
trier selon la date de modification, de la plus récente à la plus ancienne ; voir --time
-T, --tabsize=COLONNES
définir l'espacement des tabulations à COLONNES plutôt qu'à 8
-u
avec -lt, trier et afficher selon la date de dernier accès ; avec -l : afficher la date de dernier d'accès et trier par nom ; dans les autres cas, trier selon la date de dernier accès en commençant par le plus récent
-U
ne pas trier, afficher selon l'ordre original des entrées du répertoire
-v
tri naturel des numéros (de version) dans le texte
-w, --width=COLONNES
définir la largeur de l'affichage à COLONNES. 0 signifie pas de limite
-x
afficher les entrées par ligne plutôt que par colonne
-X
trier alphabétiquement selon l'extension des entrées
-Z, --context
afficher tout contexte de sécurité de chaque fichier
-1
affiche un fichier par ligne. Supprime « \n » avec -q ou -b
--help
afficher l'aide-mémoire et quitter
--version
afficher le nom et la version du logiciel et quitter

L’argument TAILLE est un entier suivi d'une unité facultative (10k pour 10×1024 par exemple). Les unités sont K, M, G, T, P, E, Z et Y (puissances de 1024) ou KB, MB, etc. (puissances de 1000). Les préfixes binaires peuvent aussi être utilisées : KiB=K, MiB=M et ainsi de suite.

L'argument de TIME_STYLE peut être full-iso, long-iso, iso, locale ou +FORMAT. Le FORMAT est interprété comme dans date(1). Si FORMAT vaut FORMAT1<changement de ligne>FORMAT2, alors FORMAT1 s'applique aux fichiers anciens et FORMAT2 aux fichiers récents. Préfixer TIME_STYLE par « posix- », n'a d'effet qu'en dehors des paramètres régionaux POSIX. De plus, la variable d'environnement TIME_STYLE définit le style par défaut à utiliser.

La couleur n'est pas utilisée pour distinguer les différents types de fichiers par défaut ou avec l'option --color=never. Avec l'option --color=auto, ls() n'utilise des codes couleur que si la sortie standard est reliée à un terminal. La variable d'environnement LS_COLORS peut avoir un impact sur la configuration. Utilisez la commande dircolors pour la définir.

0
si OK,
1
si problèmes mineurs (par exemple, impossible d'accéder à un sous-répertoire),
2
si erreur grave (par exemple, impossible d'accéder aux paramètres de la ligne de commande).

Écrit par Richard M. Stallman et David MacKenzie.

Aide en ligne de GNU coreutils : https://www.gnu.org/software/coreutils/
Signaler toute erreur de traduction à https://translationproject.org/team/fr.html

Copyright © 2020 Free Software Foundation, Inc. Licence GPLv3+ : GNU GPL version 3 ou ultérieure https://gnu.org/licenses/gpl.html
Ce programme est un logiciel libre. Vous pouvez le modifier et le redistribuer. Il n'y a AUCUNE GARANTIE dans la mesure autorisée par la loi.

Documentation complète : https://www.gnu.org/software/coreutils/dir
aussi disponible localement à l’aide de la commande : info '(coreutils) dir invocation'

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Guilhelm Panaget <guilhelm.panaget@free.fr>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Bastien Scher <bastien0705@gmail.com>, David Prévot <david@tilapin.org> et Jean-Philippe MENGUAL <jpmengual@debian.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

Mars 2020 GNU coreutils 8.32