A64L(3) Manuel du programmeur Linux A64L(3)

a64l, l64a - Fonctions de conversion entre les types long et base 64

#include <stdlib.h>

long a64l(const char *str64);

char *l64a(long valeur);

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consulter feature_test_macros(7)) :

a64l(), l64a() :

_XOPEN_SOURCE >= 500 || /* Depuis la version 2.19 de la glibc : */ _DEFAULT_SOURCE || /* Versions de la glibc <= 2.19 : */ _SVID_SOURCE

Ces fonctions assurent la conversion entre des entiers longs sur 32 bits et des chaînes de caractères ASCII (de 0 à 6 caractères) petit boutiste en base 64. Si la chaîne passée en argument à a64l() possède plus de six octets, alors seuls les six premiers octets sont utilisés. Si les entiers de type long font plus de 32 bits, alors l64a() n'utilise que les 32 bits de poids faible de valeur, et a64l() propage le bit de signe de son résultat sur 32 bits.

Les 64 chiffres en base 64 sont :

« . »	représente un 0
« / »	représente un 1
0-9		représentent  2-11
A-Z		représentent 12-37
a-z		représentent 38-63

Donc 123 = 59*64^0 + 1*64^1 = "v/".

Pour une explication des termes utilisés dans cette section, consulter attributes(7).
Interface Attribut Valeur
l64a() Sécurité des threads MT-Unsafe race:l64a
a64l() Sécurité des threads MT-Safe

POSIX.1-2001, POSIX.1-2008.

La valeur renvoyée par a64l() peut être un pointeur sur un tampon statique, qui peut être réécrit par des appels ultérieurs.

Le comportement de l64a() est indéfini lorsque value est négatif. Si value vaut zéro, une chaîne vide est renvoyée.

Ces fonctions n'étaient pas fonctionnelles avant la version 2.2.5 de la glibc (chiffre le plus significatif en premier).

Ce n'est pas l'encodage utilisé par uuencode(1).

uuencode(1), strtoul(3)

Cette page fait partie de la publication 5.10 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page peuvent être trouvées à l'adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess https://www.blaess.fr/christophe/, Stéphan Rafin <stephan.rafin@laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud@mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal@univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier@tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon@wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau@debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux@gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois@centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau@gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard@resel.enst-bretagne.fr>, Denis Barbier <barbier@debian.org> et David Prévot <david@tilapin.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n'y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à debian-l10n-french@lists.debian.org.

13 août 2020